J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

« Fontaine-Eco, et toi ? ». Animations autour d’un appartement témoin sur les économies d’eau et d’énergie et la réduction des déchets

« Fontaine-Eco, et toi ? ». Animations autour d'un appartement témoin sur (...)
Cette action n’est plus portée par le CCAS/CIAS.

N’hésitez pas cependant à vous inspirer de cette fiche pour imaginer un projet similaire.

Contexte

Les consommations d’eau et d’énergie et la génération de déchets des habitations sont en constante augmentation. La multiplication actuelle des équipements électriques entraîne une croissance des consommations qui peut cependant être limitée en modifiant les habitudes d’utilisation. Suite à ce constat et dans le but d’aider les personnes en difficulté à réduire leur consommation énergétique et leurs charges, le CCAS de Besançon s’est associé à l’Espace Info Energie du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) du Doubs. Ensemble, ils ont aménagé un « appartement témoin » de 70 m² mis à disposition par le bailleur social local Grand Besançon Habitat.

En visitant cet appartement témoin, le participant est incité à la réduction de ses impacts environnementaux en adaptant ses gestes quotidiens et ses actes d’achat. L’initiative se veut pédagogique et concrète mettant en avant l’éco-citoyenneté comme moyen de réduction des dépenses, en adoptant un comportement économe.

Il a été choisi d’implanter cet appartement dans un quartier « sensible » inscrit à terme dans une opération de renouvellement urbain. Cette implantation doit faire levier pour travailler avec les ménages sur les stratégies de réappropriation de leurs consommations, de leur budget, dans la perspective de l’évolution de leur logement, voire de leur déménagement.  

Ce projet expérimental, véritable outil de sensibilisation, permet ainsi de cibler des problématiques environnementales spécifiques mais intègre également des objectifs sociaux. L’appartement témoin est en effet localisé sur un territoire à vocation sociale (90 % de l’habitat est représenté par du parc locatif social) dont les habitants sont d’autant plus sujets à l’augmentation du prix de l’énergie ou du service de l’eau (via les charges du loyer).

Sous l’impulsion du CCAS et dans le but de fédérer la population autour de cette opération originale, la réalisation de ce projet a en partie été confiée aux habitants du quartier de Fontaine-Eco à Besançon. Par leur investissement personnel, ces derniers ont entraîné l’ouverture de leur quartier vers le reste de la ville.

Description / Fonctionnement de l'action

Savez vous combien consomme un téléviseur une fois en veille ? ou encore combien de litres d’eau sont utilisés lors d’une douche d’une minute ? Du salon à la cuisine, de la salle de bains aux toilettes, le CCAS propose de faire découvrir les gestes du quotidien qui permettent de participer activement à la préservation de l’environnement tout en faisant des économies.Ce projet a plusieurs objectifs :
- Réduire les factures des charges liées au logement, prévenir les situations d’impayés, favoriser l’appropriation du logement, réduire les situations de surendettement ;
- Favoriser l’ouverture du quartier sur la ville, favoriser l’amélioration de la qualité de vie au sein du quartier ;
- Développer les comportements éco-citoyens, nourrir une réflexion sur la nécessité de changer de comportement et y inclure les habitants du quartier.

Ainsi, dès le printemps 2007, un travail préparatoire a été amorcé avec les habitants du quartier de Fontaine-Eco afin de leur présenter le projet et de les associer aux choix des messages que devait délivrer l’action. Les habitants et principalement les adolescents du quartier ont été invités, avec des graffeurs professionnels, à participer à la réalisation d’équipements et de documents graphiques illustrant les gestes du quotidien « éco-citoyens ».

En février 2008, l’appartement a ouvert ses portes. Le public, par groupes de 8 à 10 personnes, y est reçu sur une à deux demi-journées par semaine ou plus selon les demandes. Les visites sont menées par un conseiller info énergie et un travailleur social du CCAS.
Il existe deux types de visites :
- la première dure 1h30 et permet une sensibilisation à l’économie d’énergie et de déchets,
- la seconde consiste en 4 ateliers de 2h chacun et permet de mettre l’accent sur la participation des visiteurs et le partage d’expériences notamment en ce qui concerne les gestes qu’ils pratiquent au quotidien et ceux qu’ils découvrent durant la visite.

Un DVD de présentation de l’action, avec des interviews des différents acteurs, a été réalisé durant l’été 2008, afin de promouvoir le dispositif et l’implication des habitants du quartier. Pour voir la vidéo cliquer ici

Bilan

Le montage de ce projet est novateur et l’accent a été mis sur la participation des usagers (enquêtes dans le quartier sur la pertinence et le contenu de l’opération, appel à des graffeurs pour l’illustration ludique de l’appartement…).
La participation de nombreux partenaires associés à l’opération, a permis une approche globale des questions de logement, thème transversal à ceux abordés par le dispositif (énergie, eau, déchets, actes et choix d’achats, budget des ménages…).
Ce dispositif s’inscrit désormais dans une perspective de plateforme de services et devient le support d’une implication d’un réseau d’acteurs pour la promotion d’actions liées à l’économie d’énergie et des déchets.

Moyens

1 chargée d’opérations sociales pour la coordination du projet, 1 travailleur social, 1 conseiller info énergie.
Budget : 54 000 euros se repartissant comme il suit :
50 % pour la prise en charge des salaires, 10 % pour l’équipement de l’appartement, les charges locatives, l’assurance et l’électricité, 15 % la décoration et les ateliers graphiques et 25 % pour les frais de réalisation du DVD.
37 % du projet est financé par le CCAS.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Ville de Besançon (direction de la Maîtrise de l’énergie), Agglomération du Grand Besançon (direction des Déchets), CAUE du Doubs, ADEME Franche-Comté

Ils financent l'action

Ville de Besançon, ADEME Franche-Comté, CAF de Besançon

Les observations du CCAS/CIAS

La particularité du projet repose sur la prise en compte des besoins repérés auprès d’un public en situation précaire. Dans le cadre de ses missions, le CCAS de Besançon apporte une réponse liée à la gestion de la vie quotidienne, tout en intégrant une démarche collective de mobilisation des habitants du quartier dans la conception et la réalisation de l’appartement. Cette opération peut avoir un rôle moteur pour la mise en œuvre d’opérations similaires par des collectivités territoriales sur d’autres territoires. La mise en place d’un tel projet ne nécessite pas d’investissement important mais il est essentiel, pour donner des conseils pertinents aux citoyens visitant l’appartement, de s’assurer de l’expertise technique des conseillers.

Photo : Wikimedia Commons / Erkethan

Retour en haut de page