J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience


Festival Au Cœur de la Famille

Festival Au Cœur de la Famille

Le Festival Au Cœur de la Famille est une action intergénérationnelle et fédératrice pour l’ensemble du territoire de l’Intercom Bernay Terres de Normandie, regroupant 76 communes. Elle propose une programmation autour de thématiques rassembleuses : la famille, l’autonomie, le bien-être et le vivre ensemble.

A l’issue d’une quinzaine itinérante qui maille le territoire au travers d’actions variées permettant au plus grand nombre de participer, une journée de clôture festive rassemble les festivaliers autour de temps intergénérationnels, l’occasion de partager un moment de convivialité avec ses enfants, ses parents, ses grands parents.

Principaux objectifs

Le festival est un évènement qui répond au projet social de territoire du CIAS et plus particulièrement à l’axe les habitants au cœur et acteurs du projet avec les élus, les professionnels et leurs partenaires. Réalisé en 2018, il constitue un véritable socle de la politique sociale engagée par les élus et construite avec les habitants.

Les objectifs du festival, en cohérence avec ce projet, sont les suivants :

  • Encourager et favoriser la participation des habitants du territoire à des actions conçues pour eux et par eux.
  • Assurer la plus grande proximité par une quinzaine itinérante du 1er au 11 octobre 2019 avec un programme d’animations réparti sur les différents secteurs du territoire.
  • Rassembler toutes les personnes impliquées lors de la journée de clôture festive le 12 octobre 2019 à Mesnil-en-Ouche.
  • Vaincre l’isolement des personnes âgées et revaloriser l’image des aînés
  • Reconstruire des liens sociaux pour rompre la solitude subie en milieu rural

Public(s) Ciblé(s) par l'action

Le caractère intergénérationnel implique de cibler tous les publics. L’édition 2019 étend son partenariat au public handicapé des structures adaptées du territoire.

Contexte

En 2018, le CIAS a expérimenté la création d’un temps fort intergénérationnel qui se voulait fédérateur, tant au niveau des acteurs sociaux-éducatifs qu’au niveau des différentes populations dont les séniors. La dynamique insufflée par cette première édition a globalement recueilli d’excellents retours de la part des publics et des partenaires.

Le point fort principal de ce projet concerne le caractère intergénérationnel de l’organisation et la satisfaction que les participants ont exprimé : faire connaissance entre personnes qui ne se rencontreraient pas autrement, échanger dans un cadre convivial et novateur où chacun s’engage, exprime ses idées et ses envies librement ; ce qui a permis de créer du lien entre les personnes, d’accorder une place particulière aux habitants, jeunes et moins jeunes, et de créer un engouement collectif.

C’est d’ailleurs cet engouement qui conduit le CIAS à vouloir reconduire l’action en lui donnant une ampleur renforcée, sur la base de la première édition expérimentale de 2018 mais également par sa légitimité liée à son inscription, en décembre 2018, dans le projet social de territoire du CIAS comme évènement en faveur du lien social.

Description / Fonctionnement de l'action

Le contenu du festival est construit autour de thématiques rassembleuses, qui s’adressent à toutes les générations :

  • La famille : les liens familiaux, la transmission, l’éducation, la parentalité
  • L’autonomie, la santé et le bien être : la dépendance, l’insertion, la mobilité sociale...
  • Le vivre ensemble : citoyenneté, lien social

Pour assurer le bon déroulement des trois phases (voir ci-dessous), des réunions de préparation sont organisées mensuellement et itinérantes sur le territoire, pilotées par un agent du CIAS qui assurent la coordination de l’évènement. Ces réunions associent bénévoles, acteurs associatifs du territoire, collectivités, partenaires. Ainsi une équipe projet composée d’agents du CIAS et d’habitants est mise en place. Chaque membre de cette équipe pilote un groupe de travail thématique, par exemple le sport, la santé, l’écocitoyenneté, la journée festive…

Chaque groupe développe alors des actions qui seront présentées et proposées à l’ensemble des groupes de travail pour une validation collective et une programmation. L’équipe projet accompagne les groupes de travail dans la rédaction, le suivi technique et financier des actions et assure le lien avec le coordinateur.

Le festival s’articule autour des trois phases suivantes

Les ateliers

Des actions de fond sont engagées dès le mois de mars 2019. Y sont organisés des ateliers couture ou tricot, du papy-foot, des tournois de babyfoot intergénérationnels etc.

Les animations

Une quinzaine itinérante du 1er au 11 octobre 2019 avec un programme d’animations réparti sur les différents secteurs du territoire afin d’assurer la plus grande proximité.

La journée de clôture festive

Son but est de rassembler toutes les personnes impliquées. Le lieu de la journée de clôture variera à chaque édition afin d’assurer proximité et équité sur le territoire.

Bilan

L’édition 2018 a rassemblé plus de 2 500 personnes.

Les différents temps d’échanges (équipe projet, groupes de travail) ont permis de travailler d’une manière différente en intégrant les usagers, en leur donnant un espace d’expression et de participation.

La co-construction des actions entre bénévoles, agents et partenaires est source de créativité et favorise le vivre ensemble sur le territoire. Dans le cadre de cette seconde édition une première réunion bilan s’est tenue afin de recueillir les avis et suggestions de chacun en vue de la préparation de l’édition 2019. Grâce à ces réunions bilan participatives et aux retours d’expériences des différents acteurs une amélioration pourra être apportée au fil des éditions.

Avec cette action, le CIAS a créé un temps fort sur le territoire répondant ainsi à une attente des habitants de disposer d’un moment festif et de partage, accessible à tous notamment du fait de sa gratuité. Aussi est-il envisagé de pérenniser cet évènement qui pourra ainsi devenir un rendez-vous régulier tant pour les habitants que pour les acteurs locaux et partenaires de l’action sociale.

Moyens

Moyens humains

  • Un agent du CIAS est référent de l’action et coordonne les différentes rencontres et travaux.
  • Plus globalement, environ 30 agents du CIAS sont mobilisés régulièrement tout au long de la phase de préparation.
  • 80 agents du CIAS et de l’Intercommunalité (services communication, culturel, technique et environnement) sont mobilisés dans le cadre de la journée festive.
  • Par ailleurs, environ 35 personnes sont mobilisées chez les partenaires et bénévoles du CIAS dans le cadre des actions.

Moyens materiels

Afin d’assurer la participation du plus grand nombre aux actions proposées et dans une démarche de lutte contre l’isolement, un service de transport ou de co-voiturage est proposé.

Dans le cadre de la journée festive et dans un souci d’économie, l’ensemble des tentes et équipements communaux et/ou intercommunaux du territoire (scène, tables, chaises) est utilisé. De même, il est principalement fait appel à l’usage de locaux communaux-intercommunaux mis à disposition à titre gratuit.

Dans le même ordre d’idée le petit matériel nécessaire à la réalisation des actions est fourni directement par le CIAS ou par nos partenaires. Enfin, le personnel du CIAS est mobilisé dans la réalisation des éléments nécessaires aux actions (exemples : balisage, costumes, réalisation de jeux en bois, totems…).

Budget du projet--

  • Coût prévisionnel de l’opération : 45 100 €
  • Subvention Département de l’Eure : 16 000 €
  • Subvention CAF de l’Eure : 2 500 €
  • Subvention Crédit agricole Normandie Seine : 750 €

Les partenaires

Partenaires opérationnels

  • CCAS de Mesnil en Ouche, Commune de Mesnil en Ouche : Implication dans l’équipe projet. Co-construction des animation « papy-foot » et balades nature et mobilisation des publics dans leur périmètre d’intervention.
  • Résidence Liliane Carpentier-Commune de Bernay : Co-construction de l’animation « papy-foot » et mobilisation des publics dans leur périmètre d’intervention.
  • Club des 4 jeudis-Association : Implication dans l’équipe projet. Mobilisation des publics (personnes âgées)
  • EHPAD Harcourt -EHPAD public : Participation dans le cadre d’animations
  • Cercle généalogique de l’Eure-Association : Co-construction d’animations sur le thème de la généalogie
  • E.V.S Tic Tac -Association : Co-construction d’animations sur le thème de l’alimentation
  • ACCES- Association : Co-construction d’animations sur le thème de la santé
  • IME de Beaumesnil-Association : Co-construction sur le lien intergénérationnel, handicap et santé.
  • Animation de réunions d’informations sur l’autisme. Prise en charge avec par l’établissement (éducateurs et résidents) d’un espace alimentation.
  • Mutualité française-Association : Partenariat autour de la sensibilisation aux premiers secours.
  • Direction déléguée à l’environnement et au développement durable-Collectivité : Co-construction des animations et ateliers liées à l’éco-citoyenneté
  • Direction du pôle tourisme de l’I.B.T.N
  • Collectivité : Partenariat autour de l’animation touristique à caractère environnemental
  • Conseil départemental de l’Eure - espace insertion-Collectivité : Partenariat à l’animation sur l’éco-citoyenneté
  • Bénévoles - Habitants : Co-construction des actions sur les thématiques de l’éco-citoyenneté, le sport, la journée festive, numérique. Certains intègrent l’équipe projet.
  • Lezarts et les mots-Association : Co-construction d’animations sur la thématique numérique
  • Caf de l’Eure - Etablissement public : Partenaire dans le développement d’ateliers numériques
  • Département de l’Eure - Assistantes sociales-Collectivité : Co-construction d’animations sur les thématiques de la nutrition et de la santé
  • Service enfance Ville de Bernay-Collectivité : Partenariat à l’animation d’ateliers à vocation sportive à destination des 0-3 ans
  • 1001 légumes-Association : Co-construction d’animations sur les thèmes de la nutrition et de l’éco-citoyenneté. Prise en charge de stand dégustation type bar à soupe.
  • ASEPT Normandie (BRAIN UP – France AVC)-Association : Partenariat dans le cadre de la thématique santé et d’une information sur le thème de l’AVC (conférence)
  • MJC de Bernay-Association : Co-construction d’animation de temps fort sur l’éco-citoyenneté (projections cinématographiques, ciné goûters, ateliers sur la biodiversité)
    Liste non exhaustive...

Les outils de communication sur l'action

Programme, flyers, affiches, site internet et page Facebook terresdesolidarité, radio locale (radio sensation) et presse locale.

La communication directe est assurée par des agents du CIAS via le tractage et la rencontre directe auprès des habitants (exemples : marchés locaux du territoire) ainsi que l’encadrement technique (installation) et humain (organisation, accueil, pilotage).

Téléchargements :

Les outils pour évaluer l'action

Questionnaires, échanges directs et recueil des avis à l’issue des animations, ateliers, conférences qui jalonnent la quinzaine itinérante.

Les observations du CCAS/CIAS

  • Créer une dynamique participative tant en interne qu’avec les acteurs et partenaires du territoire.
  • Favoriser le décloisonnement des services pour inscrire les agents dans un projet partagé pour et avec les habitants.
  • Mettre en place une organisation structurée pour assurer la coordination, la programmation, la mise en place effective des animation, ateliers, conférences.... et assurer une communication efficiente.

Photo de Bernay : Wikimedia Commons / Stanzilla

Retour en haut de page