J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Favoriser l’accès à la culture avec « La boîte à mots »

Favoriser l'accès à la culture avec « La boîte à mots »

Contexte

Le projet est né d’une réflexion de la Ville de Roanne sur la question de la place du livre, de la lecture et plus généralement de l’accès pour tous à la culture. Le CCAS de Roanne mettant en place au même moment un programme de réussite éducative, un volet culturel a été ouvert afin de permettre l’accès du plus grand nombre à la lecture et faire découvrir à des populations éloignées de la culture, le plaisir de lire, d’écrire. Le programme mis en place, intitulé « La boîte à mots », s’est déroulé en deux temps. Un premier temps a été dédié à la réalisation d’un diagnostic sur le territoire afin d’identifier :
 - les besoins et problématiques du livre et de la lecture,
 - des populations et territoires prioritaires, 
 - des partenaires et personnes ressources.
Cette étude, a permis de déterminer les lignes directrices et les objectifs du projet « La boîte à mots ». Dans un deuxième temps, une programmation d’actions culturelles se déroulant sur l’ensemble de l’année scolaire, s’est mise en place.

« La boîte à mots » est un programme fondé sur le lien social, humain et le partenariat. Un réseau de partenaires dynamiques s’est créé autour de ce programme culturel qui en est aujourd’hui à sa deuxième année d’existence. Ce dispositif se veut original et ludique en proposant de faire découvrir le plaisir de lire, d’écrire et introduire le livre dans une cellule familiale où il est souvent absent. En effet, un enfant qui ne lit pas ou peu à plus de risques de se trouver confronté à des difficultés scolaires. Afin de prévenir cet échec, « La Boîte à Mots » veut faire découvrir, à travers le livre et d’autres médias, que l’on peut s’amuser tout en se cultivant.

Description / Fonctionnement de l'action

"La boîte à mots", portée par le CCAS et la Ville de Roanne, s’appuie sur un réseau d’une vingtaine de partenaires socioculturels présents quotidiennement sur le terrain (centres sociaux, associations de prévention et d’aide sociale, travailleurs sociaux, associations culturelles, bénévoles, artistes locaux et régionaux…). Il ne s’agit pas de rajouter des actions là où elles existent déjà mais au contraire de cibler des populations et des zones réellement prioritaires et de développer ainsi l’accès à la lecture, à l’écriture et de manière plus générale à la culture.L’étude, réalisée en amont de la phase opérationnelle du projet, a permis de cibler des objectifs et des priorités qui ont ensuite été présentés à l’ensemble des partenaires avant le lancement de la phase opérationnelle. Afin de donner une cohérence et un fil conducteur à cette action, un thème commun et fédérateur est choisi chaque année en concertation avec nos partenaires :
- les dix mots de la langue française en 2009-2010 (une thématique lancée par le Ministère de la Culture dans le cadre de la Semaine de la langue française et de la francophonie),
- les différences en 2010-2011.
Ces thématiques guident les actions toute l’année.

"La boîte à mots" se veut « un réservoir » d’actions culturelles proposées aux partenaires volontaires :
- séances de lecture pour la petite enfance,
- ateliers d’écriture avec un auteur,
- ateliers de création de contes avec des conteurs professionnels,
- atelier de création de bande dessinée ou de manga avec des dessinateurs et illustrateurs,
- atelier de graff avec des graffeurs professionnels,
- atelier de création d’un court métrage d’animation avec une réalisatrice,
- atelier de photographie avec un photographe…

Chaque action est ensuite adaptée au public visé (selon une zone géographique et une tranche d’âge).
Ce sont ainsi près de 300 heures d’ateliers qui sont proposées chaque année. Une exposition clôture l’action au mois de juin. Cette exposition se déroule à la médiathèque, un lieu symbolique et phare du livre et de la lecture sur Roanne. Elle permet de valoriser l’implication des participants, des partenaires, des artistes. C’est un moment festif. Cette exposition part ensuite en itinérance à la rencontre des habitants des quartiers ayant participé aux actions culturelles.

"La boîte à mots", parallèlement à ses actions, propose à ses partenaires des temps de formation autour du livre et de la lecture : rencontre et travail avec un auteur illustrateur, des scénaristes de bande dessinée, des graffeurs, des bibliothécaires, formations en écriture, en lecture…
L’objectif de ces formations est de se créer un répertoire commun autour du livre et de la lecture, mais également de donner des outils à nos partenaires pour un maximum d’autonomie par la suite.
Les formations permettent également de se mettre en situation, de se confronter aux éventuelles difficultés d’un atelier pour mieux se rendre compte et ainsi mieux adapter les ateliers proposés aux problématiques des publics des structures volontaires. Enfin ces temps de formation constituent des moments de rencontres, d’échanges entre partenaires et de partages de connaissances.

Bilan

Le bilan de « La boîte à mots » est très positif :
- un public touché en augmentation (250 personnes en 2009-2010 et près de 350 personnes en 2010-2011),
- une implication de la Ville toujours plus forte (mise en place d’un abonnement d’un an gratuit à l’ensemble des participants de « La boîte à mots »),
- des partenaires dynamiques et chaque année plus nombreux,
- création d’un réseau rassemblant différents champs d’actions (acteurs publics et privés, acteurs culturels, acteurs sociaux, acteurs d’accompagnement, etc.),
- des artistes et intervenants professionnels et reconnus,
- une programmation de qualité en adéquation avec la politique culturelle du territoire.La boîtes à mots permet d’amener sur des temps ponctuels à la médiathèque de Roanne des publics ne la fréquentant pas habituellement. Elle initie des rencontres et un dialogue entre un public nouveau et les bibliothécaires.

Moyens

Moyens humains :
- 1 coordinatrice du programme.
- une équipe d’une dizaine de vacataires et de partenaires locaux (centre sociaux et associations parties prenantes à l’action).Moyens matériels :
Fournitures et petits équipements pour la réalisation des différents ateliers.

Budget annuel moyen : 41 114 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Ville de Roanne - en particulier le personnel de la médiathèque, CAF, associations culturelles du territoire (Contes à Rebours, Rendez-Vous Contes, Lire et Faire Lire, Présence Photo 42),associations socio-culturelles (Centre social Bourgogne, Centre social Condorcet, Centre social Jean Michel, Centre-socio-culturel Marceau Mulsant, centre social Moulin à Vent, Comité Roannais de Vacances), associations d’aide et d’accompagnement (AFAF, ANEF), artiste régionaux et locaux (Lucie Albon, Collectif de graffeurs Lyon Bombing, Carine Loubeau, Anne Poiré, Karim Qayouh Christiane Berti, Thibaut Mazoyer, Franck Perrot).

Ils financent l'action

L’Etat, la Ville de Roanne et depuis juillet 2011, d’autres financements sont actifs : CUCAS, Département (FIU), la DRAC Rhône Alpes, la Fondation d’Entreprise la Poste, la Caisse des Dépôts et Consignations.

Les observations du CCAS/CIAS

« La boîte à mots » est une expérience réussie, elle a entraîné dans sa dynamique à la fois un public, des partenaires d’horizons variés mais aussi des artistes et professionnels du livre, de la lecture et de l’écriture. Elle répond à un besoin identifié sur le territoire concernant le livre et la lecture et permet de faciliter l’accès aux lieux culturels de la Ville et en particulier à la médiathèque de Roanne.A travers cette action, de nombreux enfants et leurs parents ont découvert le plaisir de lire ensemble ou séparément. En effet, le programme touche souvent des familles entières (fratrie et parents). Des échanges ont lieu. Le livre, petit à petit trouve son chemin dans une cellule familiale éloignée au départ de la lecture.

La médiathèque voit un public nouveau franchir ses portes, à l’occasion d’ateliers ou des expositions de fin d’année.

Les partenaires, chaque année plus nombreux, s’investissent dans les actions. Une philosophie et une connaissance commune autour du livre et de la lecture ont vu le jour.

Cette action met en relation des publics et des professionnels ayant peu l’habitude de se rencontrer. Elle dédramatise et décomplexe l’acte de lire. C’est une programmation vivante, évolutive et surtout exigeante. Elle propose des actions de qualité et toujours adaptées aux publics et aux partenaires concernés.
De plus, il convient de souligner et de valoriser que la Ville s’engage dans la pérennisation des actions de « La boîte à mots ».

Photo : Wikimedia Commons / arneonreloi[at]yahoo[.]fr

Retour en haut de page