J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Familles à la rue : lancement des maraudes mixtes

Familles à la rue : lancement des maraudes mixtes

Prévues par la stratégie pauvreté à laquelle avait contribué l’Unccas lors de la consultation pilotée par Olivier Noblecourt en 2018, les maraudes mixtes ont été lancées officiellement le 29 mars. Encadrées par des conventions entre l’Etat et les départements et/ou métropoles concernés, elles permettront, à 50 équipes de « maraudes interdisciplinaires », s’appuyant sur les associations de terrain, d’aller à la rencontre des familles à la rue, en squat ou en bidonville.

16 départements et métropoles sont concernés :

  • les Bouches-du-Rhône (13)
  • le Calvados (14),
  • la Métropole de Toulouse et la Haute-Garonne (31),
  • la Gironde (33) ;
  • l’Hérault (34),
  • l’Ille-et-Vilaine (35),
  • l’Isère (38),
  • la Loire-Atlantique (44)
  • le Nord (59)
  • les Pyrénées-Orientales (66),
  • la Métropole de Lyon (69),
  • Paris (75)
  • l’Essonne (91)
  • la Seine-Saint-Denis (93)
  • le Val-de-Marne (94)
  • le Val-d’Oise (95).

Le but est d’apporter un hébergement pérenne à ces familles mais aussi de proposer un accompagnement social couvrant l’ensemble de leurs besoins : accès aux droits, santé, scolarité, protection de l’enfance….

L’Etat a prévu d’investir 10 millions d’euros pour ce dispositif d’ici 2022.

Retour en haut de page