J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Epicerie Sociale et Solidaire de Reims

Epicerie Sociale et Solidaire de Reims

Contexte

L’Epicerie Sociale et Solidaire de Reims est le fruit d’un partenariat entre la Ville de Reims, le CCAS, le Conseil Général de la Marne, la Banque Alimentaire de la Marne et les associations œuvrant dans la distribution alimentaire sur la ville. ESPOIRS (Epicerie Sociale et solidaire Pour l’Orientation, l’Insertion et la Réinsertion Sociale) est gérée administrativement et financièrement par le CCAS et fonctionne grâce aux associations et aux bénévoles en lien avec la coordinatrice du CCAS, responsable de l’épicerie.

Les principes régissant le fonctionnement de l’Epicerie Sociale et Solidaire ont été définis par le Comité de Pilotage présidé par le Vice-Président du CCAS, et dont sont membres un représentant de la Ville de Reims et du CCAS, les Présidents des associations partenaires et le coordonnateur. 

La philosophie de l’épicerie est la suivante : dépasser l’assistance pour tendre vers l’autonomie tout en proposant des actions collectives par les ateliers de l’épicerie.

Les objectifs sont les suivants :

  • Apporter une aide alimentaire permettant aux personnes accueillies de mieux s’alimenter en proposant un libre choix des denrées (respect des goûts et des envies), en contrepartie d’une participation financière modique (10 % du prix des produits).
  • Dépasser la dimension alimentaire par le partage d’activités communes au sein des ateliers où le rapport humain est privilégié.
    ESPOIRS constitue le réseau de l’Epicerie Sociale et Solidaire de Reims, en partenariat avec la Banque Alimentaire de la Marne ; le Marché des Salines étant le magasin (bâtiment de 767 m2 et avec une surface de vente de 278 m2 et un lieu pour les ateliers, notamment culinaires). Les associations partenaires ont un rôle dans le cadre de ce réseau :
  • L’Entraide Protestante de Reims assure l’urgence par l’Aide Transitoire : aide alimentaire sous forme de colis dans l’attente de la décision qui sera prise par la Commission d’accès.
  • La Croix Rouge française assure la prise en charge alimentaire, sous forme de colis également, du public hors champ de compétence du Marché des Salines pour une durée de 6 semaines maximum.
  • La Société de Saint Vincent de Paul assure le portage des produits à domicile pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, en aide transitoire et suite à la décision positive de la Commission d’accès.
  • SOS Bébés intervient jusqu’au 1 an des bébés dans les 2 cas également.
    Une Charte définit le mode d’intervention de chaque partenaire ; elle est une référence éthique pour ESPOIRS. Elle a été signée en octobre 2010 avec Adeline HAZAN, Maire de Reims, Présidente de Reims Métropole.

Description / Fonctionnement de l'action

Les demandes d’accès à l’Epicerie Sociale et Solidaire sont constituées auprès :

  • des Circonscriptions de la Solidarité Départementale,
  • du CCAS,
  • du Service Social du CROUS ou de l’Université pour les étudiants,
  • d’un travailleur social de tout organisme rémois.
    La demande est instruite par le CCAS etprésentée à la Commission d’accès pour décision, réunie chaque vendredi matin. Présidée par la Directrice du CCAS, sa composition est la suivante :
  • 1 représentant du collectif des associations,
  • 1 représentant des Circonscriptions de laSolidarité Départementale,
  • 1 représentant de la Ville de Reims.
     

Les critères d’admission retenus sont lasituation sociale du demandeur et la nature de son engagement. Le Reste à Vivreconstitue l’indicateur essentiel étant précisé que la Commission d’accès étudieégalement les demandes qui ne rentrent pas dans ce cadre.

Le courrier d’attribution comprend une carted’accès, le montant du panier différent selon la composition familiale et lemontant du Reste à Vivre et la date du 1er RDV à l’épicerie. Lors dece premier accès, le bénéficiaire sera accueilli par les bénévoles qui luiexpliqueront le fonctionnement du Marché des Salines et fixeront avec lui lesses prochains RDV au rythme d’un tous les 15 jours pour bénéficier au mieux desproduits frais.

Le principe général est l’accès au Marché des Salines d’une durée de 6 mois par an maximum décliné en 2 fois 3 mois ou 1 fois 6 mois.

Les étudiants sont admis en principe pour la durée de l’année universitaire avec prolongation sur le temps des vacances si besoin et les personnes retraitées peuvent être admises pour 6 mois renouvelables.

Des dérogations à la durée d’admissionpeuvent être accordées par la Commission d’accès sur demande motivée de l’intervenant social.

Les bénéficiaires qui le souhaitent peuvent participer aux différents ateliers de l’épicerie : atelier culinaire,atelier cuisine parents/enfants, atelier alimentation bébés, atelier budget, atelier tri sélectif, atelier couture, atelier accès à la santé. 

Bilan

L’Epicerie Sociale et Solidaire de Reims a accueilli 5 500 familles depuis son ouverture ; un volant permanent de 1 300 familles bénéficie de l’épicerie ; 120 familles sont reçues chaque jour de midi à 18h.

L’épicerie de Reims assure 1 repas sur 2 à chaque bénéficiaire grâce à l’action soutenue de la Banque Alimentaire de la Marne qui récolte une quantité très importante de produits frais dans l’ensemble des Grandes et Moyennes Surfaces du Département.

 

Le réseau ESPOIRS a largement rempli sa mission. Le problème qui se pose aujourd’hui est de gérer l’augmentation constante du nombre de demandes avec une double inquiétude liée à la diminution de la quantité de denrées disponibles notamment avec une baisse annoncée de l’aide européenne.

 

La pratique montre qu’il est important dans une organisation d’une telle ampleur de réaffirmer régulièrement les principes de base définis par le Comité de Pilotage afin de garder la cohérence des objectifs poursuivis.

Moyens

  • La coordinatrice, salariée à temps complet du CCAS qui assure la responsabilité générale du fonctionnement.
  • Une assistante sociale à ½ temps, salariée du CCAS, pour l’organisation et l’animation des ateliers.
  • 1,5 temps plein, agents du CCAS, pour la gestion des dossiers administratifs.
  • 84 bénévoles des associations partenaires.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

  • Conseil Général de la Marne
  • Banque Alimentaire de la Marne
  • Entraide Protestante de Reims
  • Croix Rouge française
  • Société de Saint Vincent de Paul
  • Association de Solidarité des Etudiants de Reims Champagne-Ardenne (ASERCA)
  • Equilibre Marne/SOS Bébés

Ils financent l'action

Des partenaires privés ont soutenu la création d’ESPOIRS, le Marché des Salines et ont fourni des équipements : IKEA pour l’ameublement et la décoration, Carrefour par l’apport de matériel de présentation des fruits et légumes et la participation financière au matériel de manutention, le Rotary Club a financé partiellement les chambres froides.

La Caisse d’Allocations Familiales et le Conseil Général ont versé chacun une subvention pour la mise en place.

Des aides financières spécifiques pour ESPOIRS ont été offertes à la Banque Alimentaire de la Marne au titre de partenaire de l’opération par la Caisse d’Epargne et GRDF.

Les observations du CCAS/CIAS

3 originalités principales se dégagent du fonctionnement de l’Epicerie Sociale et Solidaire de Reims :

  • le fonctionnement de l’Epicerie Sociale et Solidaire ESPOIRS, le Marché des Salines repose sur le partenariat entre l’ensemble des acteurs locaux. Ce sont les bénévoles de chaque association partenaire qui travaillent en étroite concertation avec la coordinatrice du CCAS qui assure le déroulement opérationnel de la journée : réception des camions de la Banque Alimentaire, préparation du magasin, accueil des bénéficiaires, gestion des rendez-vous, accompagnement en surface de vente pour favoriser l’équilibre nutritionnel des paniers, opération de caisse, logistique, animation des ateliers cuisine.
  • la constitution des demandes d’accès par les travailleurs sociaux rémois fait de l’épicerie un outil d’échange et d’insertion sociale à disposition des intervenants sociaux. Cette rencontre permet de définir un engagement avec la famille (payer une facture, une dette, concrétiser un projet) et dépasser l’assistance alimentaire même si pour beaucoup de personnes, l’accès à l’épicerie permet d’avoir accès à une alimentation équilibrée une fois toutes les charges réglées ainsi que d’éviter les situations de surendettement (rôle préventif).
  • la fourniture des denrées exclusivement par la Banque Alimentaire de la Marne tant pour les produits frais que secs (400 tonnes/an).

Photo : Wikimedia Commons / Vassil

Retour en haut de page