J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Emplois saisonniers été/hiver

Emplois saisonniers été/hiver

Contexte

L’action emplois saisonniers est un projet initié par la Ville de Ferrière-La-Grande en 1996. L’objectif annoncé était de remettre au travail de façon temporaire un public en grande difficulté :
- Les bénéficiaires du RMI,
- Les jeunes sans qualification, 
- Les demandeurs d’emploi.

Dans un premier temps, les vendanges ont permis le démarrage de quelques personnes, puis au fur et à mesure des années d’autres communes ont adhéré au projet dans l’objectif d’intervenir au niveau de l’agglomération du Val de Sambre (22 communes). En 2001, le projet a été consolidé avec quelques partenaires afin de proposer de nouvelles perspectives d’activité notamment dans les domaines de l’hôtellerie et la restauration.

Actuellement, l’action emplois saisonniers est toujours accessible à ce type de public (peu ou pas qualifié, moyenne d’âge de 18 à 45 ans) et permet de proposer un emploi presque toute l’année dans les domaines suivants :
- Cueillettes, vendanges,
- Palissage des vignes, 
- Hôtellerie, restauration,
- Animation.

De nos jours, le projet englobe aussi la communauté d’agglomération d’Avesnes-Sur-Helpe et Fourmies soit un secteur de 150 000 habitants.

Description / Fonctionnement de l'action

L’action emplois saisonniers est une action partenariale qui se décompose en plusieurs étapes :
- Le repérage et la présélection du public par le biais de réunions d’informations auxquelles participent le Pôle Emploi, la Mission Locale, le PLIE, les CCAS, les Communes. Les nombreux contacts avec les partenaires permettent ainsi de mutualiser les offres d’emploi.

- Le repérage des offres d’emploi grâce à Internet, le Pôle Emploi, l’abonnement à des revues spécialisées, le réseau d’entreprises et l’Intérim.

Le recrutement : Chaque personne accueillie dans les locaux de la Maison de l’Emploi et de la Solidarité pour un ou plusieurs entretiens. A la fin de chaque action, le listing des personnes retenues pour ce projet est communiqué à l’ensemble des partenaires.

La préparation des départs : Afin que les personnes puissent se connaître et faire le trajet ensemble (train, covoiturage). Des petites réunions de mise au point sont organisées pour régler les détails de dernières minutes et pour préparer les départs dans les meilleures conditions.

 La prise en charge des frais de déplacement : Chaque départ fait l’objet d’une prise en charge des frais par différentes structures : Maison de l’Emploi et de la Solidarité (création d’une régie permanente), le Pôle Emploi (aide aux transports), Mission Locale (Flag), Conseil Général, PLIE.

Suivi des personnes pendant et après leurs missions : Le CCAS prend contact auprès des employeurs pour s’assurer du bon déroulement des missions.

Bilan

Cette action permet surtout à un public ciblé d’accéder à une première expérience professionnelle et de lui redonner une chance pour retrouver un travail. Le pilier même de cette action repose sur la prise en charge globale de la personne cumulant souvent plusieurs difficultés : problèmes de logement, d’emploi, de surendettement, sociaux nécessitant un accompagnement.

En 2009, 246 personnes ont bénéficié d’un départ pour les vendanges ou pour effectuer le palissage des vignes. La même année, 157 personnes ont bénéficié d’un contrat dans le domaine de la restauration.

Moyens

3 personnes à temps complet, 
Matériel informatique, matériel et mobilier de bureau, documentation, frais de déplacements du personnel

 

Budget 2009 : 121 000 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Les 22 CCAS de la communauté d’agglomération du Val de Sambre, la mission locale, l’ANPE, le PLIE, plusieurs associations : Acid (association d’insertion), API’2A (association d’entraide), Aulnarep (organisme de formation en Hôtellerie et Restauration).
Pour 2004 s’ajoutent les communautés d’agglomération d’Avesnes sur Helpe et Fourmies soit un secteur de 200 000 habitants.

Ils financent l'action

Communauté d’agglomération du Val de Sambre, conseil général, politique de la Ville, PLIE d’Avesnes sur Helpe et Fourmies.

Les observations du CCAS/CIAS

Avec un taux de chômage près de 17 % dans le Bassin de la Sambre, un tel dispositif a suscité un engouement important au niveau de la population et une adhésion de la part de toutes les collectivités et les partenaires. D’année en année, le projet se développe en recherchant à chaque fois de nouvelles opportunités d’emploi. L’originalité de cette action vise à lever les freins liés à la reprise d’activité (aide à la mobilité, contacts avec les employeurs, recherche de l’hébergement, suivi des personnes pendant et après leurs missions. En 2009 ; deux sessions de formation de 15 jours pour 12 personnes ont été acceptées par la Région dans le domaine de l’Hôtellerie/Restauration et destinées à des personne dont l’objectif est de les sensibiliser à ces métiers avant positionnement.

Photo : Wikimedia Commons / Havang(nl)

Retour en haut de page