J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Domi’ville : le transport accompagné des personnes de 65 ans et plus

Domi'ville : le transport accompagné des personnes de 65 ans et (...)

Cette initiative repose sur la mise en place de deux services de transport adapté et dédié aux personnes âgées : l’un est individuel et personnalisé, l’autre collectif. Véritable outils de mobilité et de maintien du lien social, ces prestations permettent aux aînés de profiter de leur ville et d’en rester des acteurs.

Contexte

La ville de Narbonne a développé différents moyens de transports et modifié ses lignes de bus en 2004 afin de favoriser la mobilité des personnes âgées et des personnes handicapées. Outre les bus de ville, à plancher bas, accessibles aux personnes à mobilité réduite, il existe deux services de transport spécialisé :
- Le TPMR, un minibus adapté pour le transport des personnes à mobilité réduite fonctionnant à la carte et en porte à porte ;
- Les chèques taxis valables dans certains taxis 24h/24 et 7j/7.
Cependant pour ces deux services, il est nécessaire d’avoir un taux d’invalidité supérieur ou égal à 80 %, de disposer de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), de l’allocation compensatrice tierce personne (ACTP) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH) et de constituer un dossier préalable. 

Ainsi malgré les divers moyens développés, il apparaît que :
- certains quartiers restent isolés du fait de leur éloignement par rapport aux arrêts de bus,
- la modification des trajets des lignes de bus classiques a entrainé un allongement du trajet, parfois difficilement supportable pour les personnes âgées,
- les personnes relativement autonomes sont exclues des transports spécialisés et confrontées à l’inadaptation du réseau classique,
- certaines personnes doivent être accompagnées dans leurs sorties.

Par ailleurs, dans le cadre d’une réflexion sur l’amélioration des systèmes de transports dédiés aux personnes âgées et aux personnes handicapées, une enquête a été menée par le service Maintien à Domicile du CCAS de 2006 à 2007. Celle-ci révèle que 31 % des personnes interrogées désirent un accompagnement pour leurs sorties utilitaires et 8 % pour leurs sorties loisirs.

Il a donc été proposé deux nouvelles formules mieux adaptées aux capacités et aux souhaits de ces personnes.

Description / Fonctionnement de l'action

Libr’Auto avec accompagnateur (déplacement personnalisé) :
Ce service offre à l’utilisateur la possibilité d’aller vers une destination de son choix en étant accompagné tout au long de sa course. Le déplacement peut être inclus dans le plan d’aide d’une caisse de retraite ou de l’APA si ce dernier est effectué par le CCAS. Afin de minimiser le coût, jusqu’à 3 bénéficiaires peuvent être pris en charge simultanément, le tarif horaire étant alors divisé par le nombre de personnes transportées. Les véhicules utilisés pour cette action sont loués pour de courtes durées.

DOMI’Bus (déplacement collectif) :
Sur simple appel, les personnes peuvent être transportées de leur domicile vers une destination figurant sur le programme mensuel (les circuits desservent différents supermarchés, le cimetière, des lieux culturels et touristiques aux abords de la ville en fonction des périodes de l’année). Soucieux de l’alignement sur les tarifs des transports en commun de la ville, le coût de ce déplacement est de 1 euro par trajet. Afin d’optimiser les moyens de la collectivité, le minibus de 8 places jusqu’alors exclusivement réservé à un service de navette nocturne est utilisé pour ce service.

 

L’utilisation de ces deux services est facilité par l’attribution d’un numéro d’appel dédié. La réservation du service se fait la veille et pour plus de simplicité les demandes sont toujours traitées par le même référent.

Pour ces deux dispositifs, le déplacement se fait en porte à porte et le transport est effectué en alternance par deux aides à domicile.

Le développement de ces services repose notamment sur une campagne de communication très élaborée, s’appuyant sur de nombreux réseaux et utilisant toutes sortes de supports :
· En amont du lancement du service : conférence de presse et réunions d’information avec le réseau local,
· Envoi de flyers aux personnes de la tranche d’âge concernée,
· Relais de l’information par les agents du Service de Maintien à Domicile et via les différents supports communaux (affichage, journaux),
· Diffusion de l’information au cœur des quartiers et à l’occasion de diverses manifestations...

Bilan

A travers ces deux dispositifs, les personnes âgées et les personnes handicapées sont inclues dans une démarches participative : il n’y a pas de prise en charge standard, les capacités et les souhaits de chaque personne sont pris en compte. Par cette démarche le CCAS offre la possibilité de se déplacer de façon sécurisée. Les horaires souples et les tarifs attractifs favorisent l’utilisation de ces services. La formule Domi’bus permet de renforcer le lien social et le brassage de personnes de conditions diverses. Ces transports disposent de l’agrément qualité délivré par la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation et le paiement par le chèque emploi service universel (CESU) préfinancé est accepté. Ces prestations sont utilisées par une centaine utilisateurs. Une enquête de satisfaction, après un an de fonctionnement devrait apporter plus de précision quant à l’évolution à venir de ce service.
Indépendamment du service rendu, ce service a favorisé la rencontre entre différents acteurs du champs médico-social et devrait entraîner un élargissement de la palette des partenariats.

Moyens

Budget :
Rémunération du personnel (3 agents = 1ETP) : 20 000 euros
Véhicules & carburant : 8 850 euros
Communication : 800 euros
Conception, impression des programmes et des tickets : 350 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Relais de l’information pour la découverte de ce service par leurs ressortissants :
EHPAD et autres résidences pour personnes âgées de la ville, association "Bien Vieillir", foyers d’animation du CCAS, clubs du 3ème âge, l’association des paralysés de France, les services de soins infirmiers à domicile, le centre local d’information et de coordination, Fondation MEDERIC, SNCF et les services du CCAS en relation avec le public visé : « Narbonne mon Amie », animations et ateliers seniors.

Ils financent l'action

Ville de Narbonne, Renault (tarif préférentiel sur le leasing du minibus), le Conseil général pour avoir accepté d’intégrer ce service dans le plan d’aide de l’APA.

Les observations du CCAS/CIAS

Ce dispositif répond à un réel besoin sur la commune. Il permet de rompre l’isolement et de briser les frontières entre le domicile et l’établissement et de créer du lien social entre différentes catégories de population. Les circuits proposés dans le cadre du Domi’bus favorisent l’ouverture vers le dehors et permettent aux usagers de s’intéresser à nouveau à la vie de leur ville. Les deux formules proposées se complètent et participent au développement de la politique du maintien à domicile.

Photo : Wikimedia Commons / Archaeodontosaurus

Retour en haut de page