J'ai compris, mais plus tard...

Contexte

Dans un contexte où les dépenses d’énergies représentent une part de plus en plus importante du budget des ménages, un partenariat s’est noué pour permettre de mieux répondre aux besoins d’information des ménages concernant la maîtrise de l’énergie et pour offrir une médiation entre les personnes en difficulté et les fournisseurs.L’ouverture à la concurrence a permis de diversifier l’offre, mais nécessite désormais que des explications claires et objectives puissent être apportées aux consommateurs. Le remplacement des permanences d’accueil par des plateformes téléphoniques est un véritable écueil pour des personnes rencontrant des difficultés sociales. Elles ont besoin d’une pédagogie adaptée, de conseils et de messages de prévention.

Le CCAS a donc décidé d’être au plus près des usagers en développant dès que possible l’accompagnement individuel.

Description / Fonctionnement de l'action

En partenariat avec ERDF et GRDF, la Ville de Laval a choisi de confier une action de médiation au sein de son CCAS a raison de deux demi journées par semaine au Groupement Local des Employeurs pour l’Aide à la Médiation, le GLEAM. Cette structure associative emploie des jeunes issus des zones urbaines sensibles pour mener des actions de médiation en direction des usagers de ces quartiers (La Poste, HLM, ERDF…)Il s’agit d’une permanence téléphonique bi-hebdomadaire, financée majoritairement par ERDF visant à accompagner les usagers dans la résolution de leurs problèmes avec les différents fournisseurs, leur expliquer les factures, négocier un étalement de la dette, mais aussi pour éventuellement les réorienter vers un travailleur social si une aide financière doit par exemple être demandée au Fonds solidarité énergie (FSE). Des diagnostics au domicile des usagers peuvent être demandés et peuvent générer des petits travaux d’amélioration réalisés par un agent du CCAS.

Parallèlement à cette action, le CCAS a développé depuis trois ans un dispositif d’accompagnement budgétaire individuel et souhaite par le biais des difficultés financières liées à l’énergie, repérer puis proposer une aide à la gestion du budget et des conseils à la maîtrise de l’énergie. Cette aide peut être proposée sous la forme d’un accompagnement éducatif budgétaire individuel, ou par la participation à des actions collectives d’information et de conseil d’une heure, dispensées tous les lundi après midi.
Ces deux actions sont complémentaires et forment le dispositif solidarité énergie du CCAS.

 

Objectifs de l’action :- Mettre en œuvre des prestations de médiation sociale liée a l’énergie visant à accompagner les usagers dans la résolution de leurs difficultés (difficultés liées à la langue, à leur situation sociale et budgétaire…). Ces actions sont animées par des jeunes des zones urbaines sensibles inscrits dans une démarche d’insertion professionnelle.
- Répondre au besoin exprimé de recréer des permanences de proximité dans la gestion des situations sociales difficiles.
- Utiliser les difficultés financières pour apporter une aide éducative budgétaire individuelle, mais aussi permettant d’informer sur la maîtrise des consommations d’énergie, la facturation, les aides possibles, la sécurité des installations intérieures de gaz et d’électricité ainsi que les tarifs solidarité.
- Assurer le relais vers les acteurs sociaux et dispositifs locaux.
- Permettre toute l’année aux Lavallois d’avoir une information collective sur le thème de la maîtrise de l’énergie.

 

Les actions du dispositif solidarité énergie s’oganise de la manière suivante :
> Des permanence au CCAS, deux demi journées par semaine : 
Les usagers sont reçus individuellement par un médiateur du GLEAM. Celui-ci peut téléphoner aux frais du CCAS vers les fournisseurs d’énergie et les acteurs sociaux de Laval pour tenter de solutionner les difficultés rencontrées. Un relais est exercé, si besoin, vers la conseillère en économie sociale et familiale du CCAS pour un accompagnement à la gestion du budget ou/et vers l’action collective de maîtrise de l’énergie.

> Des actions pédagogiques collectives, lundi après midi à l’épicerie sociale :
La participation des usagers est libre et peut faire l’objet d’une orientation par les partenaires par le biais d’une fiche de positionnement. Le contenu de cette action est d’apporter aux usagers les éléments nécessaires pour mieux maîtriser leur consommation d’énergie avec le concours de l’ADEME (différences entre fournisseurs d’énergie, comment mieux maîtriser sa consommation et distribution d’un kit énergie lors d’une exposition temps fort réalisée par l’ADEME en juin comprenant un livret, des magnets, des ampoules basse tension).

> Un diagnostic des installations à domicile, selon la demande :
A la demande des usagers, un agent du CCAS ou du GLEAM peut aller à son domicile pour une information plus détaillée, voire permettre de réaliser un diagnostic rapide des installations, et effectuer des petites interventions d’amélioration du logement.

Bilan

La permanence énergie a débuté fin janvier 2009. Après une période de rodage, cinq à dix personnes sont reçues par permanence. L’orientation vers la conseillère ESF pour le conseil budgétaire n’est pas encore mesurable mais elle est effectif.Le CCAS accompagne déjà une centaine d’usagers par an dans le cadre de l’aide éducative budgétaire individuelle. La majorité des personnes suivies ont des difficultés liées à la gestion de l’énergie. Les ateliers ont débutés début avril à l’épicerie sociale. Afin de mieux coordonner les actions avec les différents partenaires, une réunion trimestrielle d’évaluation a été mise en place.

Moyens

Coût annuel du dispositif pour le CCAS : 5 000 euros
Permanence et accompagnement du GLEAM financée par ERDF GRDFet le CCASLes salaires des agents du CCAS, la mise à disposition de locaux et les communications téléphoniques sont pris en charge par le CCAS

Les partenaires

Partenaires opérationnels

ERDF GRDF, GLEAM, Agence De l’Environnement et de Maîtrise de l’Énergie (pour une aide de prêt de matériel et pour un financement potentiel lié à des intervenants extérieurs)

Ils financent l'action

ERDF GRDF pour l’achat d’un ordinateur portable pour la permanence et le financement de deux postes de médiateurs au GLEAM soit 39 000 euros
Les interventions au domicile sont financées par le CCAS : 1 500 euros

Les observations du CCAS/CIAS

Ce dispositif est transposable dans d’autres CCAS et permet d’aborder la maîtrise de l’énergie avec des personnes qui ont quotidiennement besoin d’être attentif à leurs dépenses. L’accompagnement des familles permet notamment d’aborder plusieurs thèmes :

  • L’environnement, par l’apport d’informations, de conseils individuels et collectifs et l’apport pragmatique d’outils immédiatement utilisables (ampoules basse tension, minuteurs...) ;- Le budget, par l’accompagnement individuel et collectif qui permet a chacun de bénéficier, selon ses besoins et ses envies, d’outils pour résoudre ses difficultés ;
  • La prévention des impayés ;
  • L’amélioration du logement par la réalisation de menus travaux ou de diagnostics énergétiques.

Photo : Wikimedia Commons / Celeste

Retour en haut de page