J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Des chèques d’urgence alimentaire dans les départements en tension

Des chèques d'urgence alimentaire dans les départements en (...)

En complément des 15 millions d’euros déjà alloués par la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement (Dihal) pour répondre aux besoins des personnes sans domicile à travers des chèques services de première nécessité, Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé hier le déblocage de 39 millions d’euros supplémentaires pour l’aide alimentaire.

Au sein de cette nouvelle enveloppe, 25 millions d’euros seront distribués aux associations agissant dans ce champ, et 14 millions d’euros (10 en métropole et 4 en outre-mer) seront consacrés à la distribution de chèques d’urgence alimentaire dans les départements en tension, principalement via les CCAS/CIAS.

Christelle Dubos a cité des départements de l’Île-de-France, la Métropole de Lyon, les Bouches-du-Rhône et Mayotte comme concernés par l’opération, en précisant que l’enveloppe permettrait des distributions alimentaires complémentaires en Guyane, en Guadeloupe, en Martinique et à Saint-Martin. Les Préfectures de chacun des territoires concernés sont chargées d’identifier et de se rapprocher des opérateurs chargés de cette distribution, dont principalement les CCAS/CIAS.

Alors que, face à l’ampleur de la crise, certains CCAS « ont déjà dépensé la moitié de leurs lignes budgétaires prévues pour les aides facultatives », comme l’indiquait Benoît Camels, délégué général de l’Unccas, au Média Social, notre association sera particulièrement attentive aux suites données à cette initiative.

Retour en haut de page