J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Des ateliers d’insertion pour les bénéficiaires de l’aide alimentaire

Des ateliers d'insertion pour les bénéficiaires de l'aide (...)

Contexte

L’espace solidaire de Longueau est un espace qui rassemble une épicerie sociale et un espace dédié aux ateliers d’insertion proposés aux usagers de l’épicerie. Depuis 2004, cet espace est géré par le CCAS.

Description / Fonctionnement de l'action

L’espace solidaire accueille des personnes en difficultés sociales graves (chômage, solitude, dépression, surendettement, dépendances…) et souffrant d’exclusion. L’espace propose aux personnes justifiant d’un très faible quotient social, une épicerie alimentaire exclusivement approvisionnée par des dons de particuliers ou d’entreprises et par la Banque alimentaire de la Somme.Le bénéfice de ce service d’aide alimentaire est accordé pour une durée moyenne de 3 mois et renouvelable au cas par cas. Il est notamment soumis à la participation des usagers à au moins un des ateliers d’insertion proposés par l’espace. Ces ateliers ont lieu chaque semaine et durent en moyenne 2 heures. Les ateliers sont l’occasion pour les bénéficiaires de sortir de leur isolement, de rencontrer des gens et de créer du lien, de faire une activité ludique ou liée à la réinsertion. Pour les animateurs, les ateliers sont l’occasion de mieux connaitre les bénéficiaires et de repérer les freins ou les comportements qui induisent les difficultés. Par ailleurs, un suivi social individualisé des usagers est effectué.

Liste des ateliers proposés : gestion d’un budget, logement, cuisine, multimédia, sorties culturelles, jardinage, paillage, arts décoratifs, revalorisation de l’image de soi, santé, sport et bien-être.

Bilan

Ce service s’adresse aux personnes en situation précaire qui doivent faire face, le plus souvent, à des difficultés financières voire des impayés. L’accès à l’épicerie sociale leur assure un soutien ponctuel et leur permet, pendant la durée de l’aide, de faire face à d’autres charges (électricité, eau, loyer…). La participation aux ateliers associés permet une (re)socialisation plus choisie qu’imposée, plus dynamique qu’assistée.

Le CCAS, par le biais de son espace solidaire, mutualise les efforts mis en œuvre par tous les partenaires sociaux impliqués localement. En plus d’un atelier de leur choix, l’atelier « recherche active d’emploi » est obligatoire pour tous les bénéficiaires en capacité de travailler. Mais le retour à l’emploi, même précaire, et à fortiori durable, reste un objectif difficile à atteindre. Il faut également lutter contre la tendance qu’ont certains bénéficiaires à confondre l’Espace Solidaire avec un « foyer de vie » au sein duquel ils se sentent très protégés.

Malgré les difficultés et la conjoncture actuelle, le bilan « retour à l’emploi » des bénéficiaires est positif (en 2008, sur les 45 chefs de famille, bénéficiaires de l’Espace Solidaire, en capacité de travailler, 23 ont quitté la structure pour un emploi durable. Parmi ces personnes, 4 perçoivent le RMI et ont commencé une formation).

Moyens

Moyens humains :
1 psychologue et 1 animatrice à temps plein chargés de l’encadrement des bénéficiaires
7 bénévoles
2 intervenants extérieursBudget de l’espace solidaire : 62 500 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Pour l’épicerie : Banque alimentaire de la Somme, Procter & Gamble (produits d’hygiène).
Pour les ateliers : Association Solipaille, AGIR abcd, RENêTRE, CPAM, Jardinot et diverses petites entreprises privées du tissu économique local pour leurs dons en matériel divers.
Pour l’accompagnement social des bénéficiaires : Les assistantes sociales et les conseillères en économie sociale et familiale du Conseil général et de la SNCF, l’A.D.M.I (association qui gèrel l’accès et l’accompagnement lié au logement social), le Secours Populaire.
Pour le retour ou l’accès à l’emploi : La Maison de l’Emploi et de la Formation et le Plan Local d’Insertion par l’Emploi.

Ils financent l'action

Aucun

Les observations du CCAS/CIAS

Incluant une épicerie sociale et des ateliers d’insertion, l’espace solidaire, par le biais d’actions individuelles ou collectives, favorise l’instauration d’un dialogue entre et avec les habitants en difficultés. Par l’apprentissage de gestes techniques ou de comportements sociaux de base, les bénéficiaires, qu’ils soient habitants de longue date ou récemment arrivés à Longueau, progressent dans leur insertion sociale. Ils voient, après identification de leurs problèmes, leur intégration ou (re)socialisation évoluer. A l’occasion de manifestations locales (Marché de Noël, Fêtes artisanales) les bénéficiaires peuvent montrer au reste de la population les travaux réalisés en atelier. Ainsi ils sont reconnus pour leur savoir-faire et le regard que les autres habitants portent sur eux s’en trouve modifié. La possibilité qui leur est donnée de fréquenter (éventuellement avec leurs enfants) des lieux culturels (bibliothèque, musée, théâtre…) contribue à améliorer leurs chances de sortir de l’exclusion et à terme de retrouver un emploi.

Photo : Wikimedia Commons / Thierry80

Retour en haut de page