J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Des « APL en temps réel » à partir du 1er janvier

Des « APL en temps réel » à partir du 1er janvier

Dans une interview accordée au Parisien le 31 août, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, a apporté des précisions sur le périmètre de la réforme des Aides pour le logement (APL), reportée en raison de la crise sanitaire. Dès le 1er janvier 2020, ce seront les revenus des 12 derniers mois qui seront pris en compte, et non ceux des deux dernières années, comme aujourd’hui, avec un nouveau calcul chaque mois pour les salariés et les chômeurs, sans déclaration de la part des allocataires.

Les travailleurs indépendants et les bénéficiaires des minima sociaux devront pour leur part effectuer une déclaration trimestrielle à la Caf. Pour les étudiants, des exceptions sont prévues, notamment la mise en place d’un forfait en cas de travail à temps partiel, garantissant un montant préservé des APL jusqu’à 7 000 € de revenus annuels.

Selon la ministre, ce nouveau système permettra une protection supérieure des allocataires, avec des montants ajustés à leur situation dès les premières pertes de revenus. Si l’objectif initial était de faire des économies, elle prévoit au contraire qu’en raison de la crise, « un nombre plus élevé de bénéficiaires voient leur APL augmenter ».

Retour en haut de page