J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Découvrez le projet européen « Change of view » qui favorise pour les accompagnants et accompagnés le pouvoir d’agir

Découvrez le projet européen « Change of view » qui favorise pour les (...)

Les CCAS sont bien placés pour le savoir : les modalités d’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité peuvent être très diverses. « Changer de point de vue » est un projet européen mené par six partenaires de Belgique, d’Espagne, du Luxembourg et de France. Il s’adresse tant aux personnels accompagnants qu’aux éducateurs et se fonde sur les besoins exprimés par le public cible.

« Change of view »

Le projet « Change of view » est porté par six partenaires européens : Belgique, d’Espagne, du Luxembourg et de France. Financé par le programme Erasmus + pour une durée de deux ans, il s’est terminé en octobre 2021.

« Changer de point de vue », vise à renouveler les modes d’accompagnement des publics vulnérables, en particulier sur une période de remobilisation du public vers un parcours de formation ou d’insertion sociale et professionnelle. Si sa dimension est très orientée vers l’insertion via un parcours de formation, les outils développés peuvent être utilisés dans tous les parcours d’accompagnement social et professionnel. Il s’appuie sur la notion d’empowerment : développer chez chaque individu le pouvoir d’agir et de favoriser l’estime de soi, la confiance en soi, l’esprit d’initiative, sa créativité pour accroître ses compétences

Quels constats ?

Les personnels accompagnants, les éducateurs, se positionnent souvent de manière unilatérale dans leurs modes d’intervention sur la base de leurs propres perceptions des besoins du public cible et non des besoins exprimés par les publics vulnérables. Les personnes vulnérables font preuve quant à elles, souvent inconsciemment, d’auto-discrimination et adoptent alors des comportements et des attitudes qui freinent leur évolution. Qualifiés de « vulnérables » ils sont souvent vus comme des publics avec des faiblesses, des manques mais rarement par le biais de leur potentiel, de leurs ambitions, de leurs capacités.

Objectifs du projet :

  • Changer le paradigme de référence pédagogique des éducateurs et accompagnants
  • Rendre explicites les compétences des publics cibles et rendre visibles leurs potentiels
  • Lutter contre l’auto-discrimination des publics cibles adultes.

Les outils pratiques et ludiques développés par « Change of view »

  • Un référentiel sur le pouvoir d’agir
    Ce référentiel a été réalisé et coécrit par des acteurs de terrain agissant auprès des personnes vulnérables. Il montre l’impact de la posture de d’accompagnement sur la perception qu’a la personne accompagnée, de sa propre situation. C’est un outil « pour le pouvoir d’agir / empowerment » à destination du travailleur de terrain lui-même. Il peut ainsi faire une analyse de sa propre pratique d’accompagnement, de manière réaliser un accompagnement centré sur la personne et ses besoins. Développer sur lui-même son « pouvoir d’agir » en tant qu’accompagnateur Cette démarche amorce le travail sur ses propres perceptions, et donc, de changement de regard sur l’autre.
  • L’outil « Clichés »

C’est un outil qui vous permet de travailler avec les personnes accompagnées en s’appuyant sur des moments de leur vie où elles ont pu agir.

  • Podcasts et portraits

Lancé pendant la crise sanitaire Covid-19, le podcast « Clichés » raconte l’histoire de personnes qui un jour, ont décidé de s’engager et de déclencher leur pouvoir d’agir pour elles et pour les autres. Clichés exprime l’humanité et le courage des femmes et des hommes qui souhaitent aider les personnes en situation de vulnérabilité. Des témoignages à écouter sans modération.

  • La galerie de portraits

Le récit de personnes qui face à l’adversité et des problématiques de vie ont décidé d’activer leur « pouvoir d’agir ». Des personnes ordinaires qui ont réussi à se sortir d’une situation impossible en ouvrant leur propre champ des possibles. C’est l’histoire de Sarah qui a failli se retrouver SDF, d’Atisha victime de violences, mais aussi de Florian, de Fabienne etc.

  • Un kit pour des ateliers

Le kit « Clichés », permet d’accéder à une méthode ainsi qu’à des images vierges utiles pour animer et mettre en œuvre des ateliers.

  • « L’explorateur de talents » : un jeu de plateau
    Ce jeu est destiné à détecter et à rendre visibles les potentiels et compétences des personnes accompagnées. Ludique, le jeu comprend un plateau, des cartes missions, et il est accompagné d’un guide pédagogique et d’un guide méthodologique. L’ensemble du jeu est en version imprimable. Les parties durent de 30 à 50 minutes. L’équipage est parti en exploration spatiale et a rejoint son camp de base. Le but du jeu ? L’équipage part en exploration spatiale et rejoint son camp de base. Avant de revenir sur Terre, il doit réaliser l’ensemble des missions qui lui sont confiées. Chaque astronaute suit le parcours qui passe de planète en planète, réalise cinq missions et rejoint ensuite le camp de base. Chaque mission permet au joueur de découvrir le talent auquel il fait appel pour la mener.

Concret, ludique, interrogeant les pratiques des professionnels de terrain dans l’accompagnement qu’ils proposent et permettant aux publics vulnérables de mettre en œuvre leur pouvoir d’agir et de mieux connaître leurs talents, ambitions pour construire une action vers leur propre insertion sociale, professionnels et dans leur vie quotidienne.

Les professionnels des CCAS peuvent s’emparer de ces outils dès aujourd’hui, alors pourquoi attendre pour développer le « pouvoir d’agir » ?

Retour en haut de page