J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Covid-19 : aide pour les foyers les plus modestes et une prime pour les soignants et fonctionnaires territoriaux

Covid-19 : aide pour les foyers les plus modestes et une prime pour les (...)

Suite à l’allocution du Président de la Répubique du 13 avril dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, une aide sera versée aux foyers les plus modestes, ainsi qu’une prime exceptionnelle aux soignants et personnels territoriaux.

Aide aux foyers les plus modestes

Cette aide exceptionnelle de solidarit, qui s’adresse en particulier aux familles, sera versée automatiquement, une seule fois, à partir de mi-mai aux familles et aux personnes concernées :

  • Les foyers allocataires du revenu de solidarité active (Rsa) ou de l’allocation de solidarité spécifique (Ass) percevront une aide de 150 euros, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant à charge ;
  • Toutes les familles bénéficiaires des aides personnelles au logement (Apl) qui ne perçoivent pas le Rsa ou l’allocation de solidarité spécifique (Ass) bénéficieront d’une aide de 100 euros par enfant à charge.

Les Caf, les caisses de Msa et Pôle emploi sont chargés de verser cette aide qui concernera 4,1 millions de foyers et près de 5 millions d’enfants. Les personnes concernées n’ont aucune démarche à faire.

Primes aux personnels et agents mobilisés

Le chef de l’Etat a également souhaité, pour les personnels soignants mais également pour l’ensemble des fonctionnaires territoriaux mobilisés en cette période de crise, le versement d’une prime exceptionnelle.

Ainsi, les assemblées délibérantes, en application du principe de libre administration pourront décider, après délibération, de verser cette prime aux agents territoriaux. La prime sera financée par chaque employeur.

Cette prime s’articulera autour de trois principes :

  • la reconnaissance d’un surcroît d’activité de certains agents pendant cette période de crise sanitaire,
  • un montant maximal de 1 000 euros,
  • une exonération d’impôts et de cotisations sociales.

Le projet de loi de finances rectificative pour 2020 en cours de discussion au Parlement, ainsi qu’un décret viendront préciser les modalités du versement de cette prime, dont l’Unccas proposera une analyse en temps voulu.

Retour en haut de page