J'ai compris, mais plus tard...

Contexte

L’école de musique Ravel avait besoin d’une rénovation / extension

Description / Fonctionnement de l'action

L’objectif est de proposer à des personnes à la recherche d’un emploi une autre façon de travailler sur leur orientation et de réussir leur insertion professionnelle. 12 demandeurs d’emploi du Marmandais, intéressés par les métiers du bâtiment, avec ou sans une expérience dans ce secteur, et en attente de perspectives concrètes en terme d’emploi dans les entreprises locales ont été recrutés pour ce projet.

 Les prérequis :

  • Aptitude physique au travail en extérieur et en hauteur,
  • Maîtrise des 4 opérations, lecture et écriture en français,
  • Habileté manuelle et gestuelle
     Ces personnes ont pu réaliser :
  • La réfection des sols et plafonds, des cloisons,
  • Le doublage avec pose des menuiseries intérieures.
    818 heures par bénéficiaire :
  • 623 heures en centre,
  • 140 heures en entreprise.

Bilan

Ce chantier permet aux stagiaires d’acquérir les premières compétences professionnelles dans la réfection des sols et plafonds, des cloisons et doublage avec pose des menuiseries intérieures. Le stagiaire sera donc capable, à l’issue de la formation, de réaliser des travaux d’entretien et d’aménagement sur l’enveloppe intérieure d’un bâtiment.

Une évaluation des compétences acquises sur le chantier, en stage en entreprise ou durant des expériences antérieures à la formation, déterminera le ou les CCP du Titre Professionnel « Agent d’entretien du Bâtiment » qui validera le niveau de qualification atteint.

Les mises en situation sur un chantier réel ont pour objectif de favoriser les prises d’initiatives, le sens des responsabilités, de la sécurité, et de développer la connaissance des différents métiers du Bâtiment, de leur environnement ainsi que les qualités relationnelles pour travailler en équipe. Cette approche tend à répondre aux attentes des compétences exprimées par les entreprises et peut se révéler aussi plus motivante et plus valorisante pour les plus jeunes en modifiant leurs représentations.

Les partenaires

Partenaires opérationnels

  • Fédération Compagnonnique : les métiers du Gros Œuvre,
  • Greta Agenais & Val de Garonne : les métiers du Second Œuvre, ce dernier ayant été désigné porteur du projet pour assurer la coordination de cette action.

Ils financent l'action

  • Conseil Régional d’Aquitaine
  • Conseil Général de Lot et Garonne
  • Fondation Caisse d’Épargne
  • Mairie de Marmande

Les observations du CCAS/CIAS

Ce chantier permet aux stagiaires d’acquérir les premières compétences professionnelles ainsi que la validation d’un niveau de qualification.

Ce projet s’inscrit également dans une perspective de développement durable, Marmande ayant été la première ville en Aquitaine à avoir élaboré un Agenda 21 local. Elle entend ainsi fonder ses projets sur ses engagements.

Photo : Wikimedia Commons / Henry Salomé

Retour en haut de page