J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Canada – Un recueil de pratiques pour l’accueil durable de migrants et de réfugiés

Canada – Un recueil de pratiques pour l'accueil durable de migrants et (...)

A l’heure où les pays européens font face à une demande massive d’accueil de réfugiés ukrainiens, voici quelques exemples de pratiques de villes canadiennes engagées dans l’inclusion durable de nouveaux arrivants sur leur territoire.

Accueil durable des migrants et réfugiés, un guide inspirant pour toutes les municipalités

Avec des populations en provenance de plus de 200 pays différents, les trois quarts de l’évolution démographique du Canada (2017), sont la résultante de la migration internationale.

Pour mieux répondre à ce phénomène croissant et récurrent au Canada et dans le monde entier, la coalition des villes canadiennes inclusives propose un guide pour toutes les municipalités qui souhaitent s’engager dans une démarche inclusive et durable et répondre ainsi aux multiples enjeux de cohésion sociale, de sécurité, etc.

Le document « Accueillir les immigrants et les réfugiés au Canada : le rôle des municipalités », propose de nombreuses pratiques inspirantes dans des domaines variés : accès aux soins de santé, emploi et formation, cohésion sociale, sécurité, logement, etc. ainsi que des outils spécifiques. S’appuyant sur la notion de « vivre ensemble », il analyse le rôle des municipalités dans l’accueil des migrants et des réfugiés, et propose conseils et stratégies transférables, pour rendre les municipalités plus inclusives, y compris dans la mise en œuvre des Objectifs de développement durable au niveau local.

Télécharger le guide en français

Des exemples prometteurs

  • La ville d’Ottawa a développé un programme d’apprentissage linguistique pour les nouveaux arrivants centré sur les discussions autour du thème de la santé.
  • La ville de Red Deer a mis en place une formation obligatoire pour les agents municipaux autour des questions d’inclusion et de diversité.
  • La ville de Wood Buffalo forme tous les agents de la municipalité sur un milieu de travail respectueux qui contribue au développement et au maintien d’un milieu de travail exempt de racisme, de discrimination et de harcèlement et qui favorise le respect, l’inclusion et l’appréciation de la diversité. De nombreux programmes de mentorat ou de partenariats avec les chambres de commerces, ou les agences de l’emploi offrent des opportunités de stages, de premier emploi, pour les nouveaux arrivants.
  • La Ville de Sherbrooke a adopté un Plan d’action pour l’immigration qui vise à appuyer le travail des intervenants de première ligne. Le plan prévoit cinq domaines d’action soit la mobilisation, la sensibilisation, la concertation, le rapprochement interculturel et la préparation des milieux et 13 objectifs précis. Pour les découvrir, cliquez ici

Exemples d’outils

La fédération canadienne des municipalités a élaboré une boite à outil avec des actions très concrètes pouvant être mises en place par les collectivités (réalisée dans le cadre de l’accueil de réfugiés syriens). Des actions pami lesquelles : l’établissement d’un environnement accueillant, le partage de l’information et la coordination des services, le soutien des intervenants de première ligne, trouver des logements convenables et abordables, fournir une éducation culturelle, faciliter l’accès aux services communautaires, établir des liens avec la collectivité ou encore promouvoir des collectivités plus accueillantes. A consulter en cliquant ici.

D’autre part l’outil « My city of migration » permet d’évaluer la qualité de l’inclusion dans une ville : au travail, à l’école, le jour d’une élection, en lien avec le domaine de la santé et lors d’une nouvelle arrivée. Il permet de dresser les forces et faiblesses de la ville selon dix dimensions. A découvrir en cliquant ici.

Retour en haut de page