J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Brest : les publics du CCAS rencontrent Dominique A

Brest : les publics du CCAS rencontrent Dominique A

Auteur et interprète des chansons Le Courage des Oiseaux, Le Twenty Two Bar, Immortels, Dominique A est également le fondateur de l’association Des Liens. Intervenant à Nantes, Bordeaux, Paris ou Rouen, celle-ci promeut l’accès de tous aux salles de spectacle et les rencontres entre les artistes et les personnes en précarité.

A l’occasion d’un concert à Brest le 26 mai, un dispositif a été mis en place par l’association, la salle de concert La Carenne et le CCAS, qui organise depuis dix ans un atelier d’expression artistique accueillant une dizaine de personnes, en partenariat avec un art-thérapeute.

Deux mois en amont du concert, les participants ont été invités, une fois par semaine à s’imprégner des textes et de la musique du chanteur et à créer des illustrations autour de ses chansons. Le 26 mai, ils ont pu assister à la balance des instruments puis au concert. Pour la plupart, c’était la première fois de leur vie qu’ils faisaient une sortie de ce type.

« Les conduire au concert n’était pas gagné d’avance », raconte David Crenn, agent du CCAS. « Cela se terminait tard et certains ont des problèmes de santé. Mais tout le monde est venu et tout le monde est resté ! ». Autre signe d’intérêt réel, un participant a fait la démarche de se rendre à la médiathèque pour emprunter un CD du chanteur suite au concert.

Après le spectacle, les participants ont pu échanger avec Dominique A, durant environ 45 minutes. Une conversation qui a notamment porté sur les réalités quotidiennes de la vie d’un musicien... L’événement a été immortalisé par le photographe Jean-Philippe Corre et pourra faire l’objet d’une exposition prochainement.

L’insertion par la culture : un axe fort du CCAS de Brest

Le CCAS de Brest multiplie les outils s’appuyant sur la culture pour insérer durablement les personnes en précarité. Outre l’art-thérapie, qui donne l’occasion à des publics aux profils variés (d’une moyenne d’âge de 35-40 ans) de s’exprimer et de visiter de nombreux lieux d’exposition dans la région, un orchestre de cuisine a été monté en partenariat avec la recyclerie.

Fondé sur la fabrication d’instruments à partir de matériaux récupérés, il accueille des migrants et publics en précarité, mais aussi des musiciens bénévoles, et organise des concerts en ville lors de nombreuses occasions (Fête de la Musique, événements de quartier)... sans présenter ses interventions comme une forme de travail social. Le pari est de susciter de véritables rencontres, au-delà de l’entre-soi et du cloisonnement des publics.

Photo : Jean-Philippe Corre

Retour en haut de page