J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Belgique : insertion et lutte contre le gaspillage alimentaire

Belgique : insertion et lutte contre le gaspillage alimentaire

La commune de Herstal (environ 40 000 habitants), en Wallonie, manifeste un engagement ancien contre le gaspillage alimentaire, qui l’a conduite à voter une mesure obligeant les grandes surfaces à donner leurs invendus alimentaires aux associations de leur choix.

Depuis 2016, le CPAS (Centre Public d’Action Social, équivalent belge du CCAS) s’appuie sur ce contexte pour proposer avec HO RE SOL une action conjuguant lutte contre le gaspillage, insertion professionnelle et aide alimentaire. Des formations aux métiers de la restauration sont proposées à des personnes éloignées du marché de l’emploi, durant lesquelles les stagiaires travaillent sur les invendus pour les conditionner sous forme de conserves.

Les produits transformés sont alors redistribués gratuitement aux personnes en situation de précarité grâce à l’épicerie sociale de la ville. Ils sont également accessibles au sein d’un bar à soupe et au sein de tables d’hôtes solidaires, où les stagiaires en formation proposent des repas complets pour tous, réalisés grâce aux invendus et vendus au prix de 3 euros le repas complet.

Outre les compétences techniques et professionnelles liées aux métiers de la restauration, les stagiaires acquièrent des connaissances spécifiques en matière d’hygiène et de sécurité alimentaire liées aux produits proposés. Bénéficiant de la mise en place d’un projet professionnel personnel, elles développent en outre des savoir-être et retissent peu à peu des liens sociaux leur permettant de sortir de leur isolement.

Ce projet bénéficie du soutien du Fonds Social Européen (FSE), qui assure un cofinancement de 704 142 euros sur la période 2014-2020, représentant 50 % du projet global, soit environ 100 000 euros par an.

Retour en haut de page