J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Autonomie : le Viva Lab est né

Autonomie : le Viva Lab est né

L’Unccas participait le 20 février à la conférence de présentation du Viva Lab, une nouvelle structure créée par la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), l’Agirc-Arrco, la Caisse Centrale de la Mutualité sociale agricole (CCMSA), France Active et la Banque des Territoires (service du groupe Caisse des Dépôts).

Le but : soutenir les innovations technologiques, techniques et organisationnelles dans le champ de l’autonomie (lutte contre l’isolement, adaption du logement, mobilité, soutien aux aidants, prévention à domicile et amélioration des établissements collectifs…).

Il s’agit, en pleine collaboration avec les personnes retraitées, d’identifier les propositions locales prometteuses, et d’agir pour leur développement grâce à un accompagnement et/ou un soutien financier.

Deux projets ont été présentés à titre d’exemples pour illustrer cette démarche :

  • Oxian, un projet d’ e-velo connecté se distinguant par sa prise en main ludique et non stigmatisante, et s’adaptant aux capacités de la personne grâce à un programme élaboré avec le médecin traitant.
  • L’application « Bien veilleur », développée par l’UNA de l’Orne, permettant aux personnes âgées d’effectuer un diagnostic sur mesure de leur logement pour identifier les zones à risque… et acquérir les aides techniques en conséquence, en levant les freins par une illustration très concrète de la transformation du logement.

L’identification des projets se fera au niveau local en s’appuyant sur les Coordinations Locales de Silver Autonomie (CLSA), avec le soutien des Carsat, de la MSA et des autres acteurs locaux. Après quoi le Viva Lab proposera un diagnostic d’éligibilité, un diagnostic stratégique et financier et un diagnostic global à 360 degrés, présenté aux acteurs du Pôle VIVA Lab, avant de déterminer si le projet fera l’objet d’un accompagnement.

Les porteurs de projets auront la possibilité de présenter en ligne leurs propositions toute l’année.

Retour en haut de page