J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Apprendre à porter secours

Apprendre à porter secours

Contexte

Les accidents de la vie courante constituent une cause de morbidité et de mortalité très importante avec 4,5 millions de cas par an. Les accidents domestiques engendrent deux fois plus de décès que les accidents de la route et sont la principale cause de décès chez les jeunes enfants. De plus, ces accidents touchent plus fortement les populations socialement fragilisées.Selon les services de secours, 90 % d’entre eux pourraient être évités. Ce constat fait retentir la nécessité de mettre l’accent sur la prévention.
C’est la raison pour laquelle la ville de Chalon-sur-Saône a mis en place et développe constamment un programme global de prévention des accidents domestiques et de formation aux gestes de premiers secours (en France seulement 7 % de la population est formée aux gestes d’urgence alors que la prise en charge dans les premières minutes, en cas d’arrêt cardiaque notamment, s’avère déterminante dans le pronostic vital).

Description / Fonctionnement de l'action

Un programme a été conçu pour un public très élargit (enfants de 3 à 12 ans, adultes et professeurs des écoles, personnes en situation précaire ainsi que personnes âgées, etc.). Il permet de se positionner en tant qu’acteur de sa propre santé grâce à une prise de conscience des sources de danger ainsi que l’apprentissage des actes préventifs. Il permet aussi de développer des compétences mobilisables dans un contexte collectif, en premier lieu la cellule familiale, puis la sphère sociale en général : scolaire, professionnelle. Se former aux techniques de secourisme est donc un acte citoyen, vecteur de lien social et promoteur de solidarité. La formation au diplôme "prévention et secours civiques" peut notamment être valorisée dans la cadre d’une démarche d’insertion socio-professionnelle.Programme :
- actions d’information et de formation en direction des jeunes enfants et des enseignants, 
- formation pour l’obtention du diplôme "prévention et secours civiques de niveau 1",
- création et diffusion de supports pédagogiques tels que le « jeu des 7 familles, la valisette destinée aux parents et jeunes enfants pour une prise de conscience partagée des dangers de la maison »,
- prévention des chutes chez la personne âgée (aménagement du logement et information),
- sensibilisation aux gestes qui sauvent, notamment l’utilisation d’un défibrillateur, à l’occasion de la « semaine nationale du cœur »,
- parcours scolaire du cœur pour les enfants de CM1/CM2 sur les notions "0 cigarette, 5 fruits/légumes par jour et 60 minutes d’activité physique quotidienne".

Bilan

Tout au long de l’année scolaire, le dispositif a permis de sensibiliser :
- 150 enfants,
- 722 jeunes de 7 à 18 ans,
- 256 adultes.

Au total, 80 personnes ont participé à la formation "prévention et secours civiques". 10 professeurs des écoles ont été formés sur le programme « Apprendre à porter secours » sur 3 matinées (épidémiologie, visite des locaux du SAMU/CESU, ateliers de sensibilisation et découverte des outils pédagogiques, enfumage avec évacuation d’une école et ateliers divers avec les pompiers). Différents supports pédagogiques ont été distribués :
- 300 valisettes pédagogiques à l’attention des parents ayant de jeunes enfants,
- 300 jeux des 7 familles créés par la Ville de Chalon Sur Saône sur toutes les thématiques des accidents de la vie courante (brûlure, intoxication au monoxyde de carbone, noyade, chutes, étouffement, intoxication produits ménagers, plantes vertes, électrocution...).

Moyens

Moyens humains :
- 1 animatrice santé,
- secrétariat de l’espace santé prévention,
- directrice de l’espace santé prévention,
- 1 formateur agréé pour la formation « prévention et secours civiques »
Budget annuel : 12 500 euros

Les partenaires

Partenaires opérationnels

La conseillère pédagogique de l’inspection départementale de l’Education nationale, les enseignants des écoles maternelles et élémentaires, le médecin scolaire, le SAMU/CESU, le SDIS, la Croix Rouge, la Croix Blanche, l’association départementale de protection civile. Les services sociaux : épicerie sociale, service personnee âgée, régies de quartier, chantier d’insertion, maisons de quartier, Es’passerelle, mission locale…

Ils financent l'action

Contrat urbain de cohésion sociale : 3 000 euros
Ville de Chalon Sur Saône : 3 000 euros

Les observations du CCAS/CIAS

En général, le programme « Apprendre à porter secours » est très bien perçu par le public tant au niveau du contenu que de la méthode d’apprentissage. Tout est basé sur le ludique, l’interactivité avec le public et les relations avec les partenaires locaux.

Photo : Wikimedia Commons / pjacquet

Retour en haut de page