J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Aménagement d’une baignade naturelle et écologique à l’accueil de loisir « La Bastide de Madame »

Aménagement d'une baignade naturelle et écologique à l'accueil de (...)

Un contrat d’agglomération, signé le 5 février 2004, associe l’ensemble des communes dans un espace de solidarité, en vue d’élaborer et de conduire un projet commun de développement urbain d’aménagement du territoire et d’aide aux familles.

Cette action n’est plus portée par le CCAS/CIAS.

N’hésitez pas cependant à vous inspirer de cette fiche pour imaginer un projet similaire.

Contexte

La Communauté d’Agglomération du Carcassonnais (CAC), est l’aboutissement de la loi Chevènement du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale. Elle constitue une entité administrative qui rassemble un peu plus de 70 000 habitants pour 22 communes rassemblées dans sa première couronne. Le périmètre intègre 2 grandes communes (Carcassonne, Trèbes) et 20 communes périurbaines.

Afin d’exercer l’ensemble de ses compétences en matière d’action sociale et médico-sociale, la CAC crée le 7 mai 2003 le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Carcassonnais (CIASC), structuré autour de 4 pôles d’intervention :
1. L’aide sociale légale,
2. Personnes âgées et/ou handicapées,
3. Famille,
4. Enfance et Jeunesse.

Ce dernier pôle Enfance et jeunesse est né de la volonté de développer sur le territoire une politique prioritaire adaptée aux besoins des enfants et des jeunes, essentiellement centrée sur une fonction d’accueil.
Le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Carcassonnais confirme sa politique en direction de la Jeunesse dans la diversification des accueils de loisirs, sur tout le territoire de l’agglomération du Carcassonnais. Avec près de 900 enfants et jeunes accueillis par jour, le CIASC est la première structure d’accueil de loisirs enfance, jeunesse du département.

Liste des accueils :
- accueil de loisir de Cazilhac (pour enfants âgées de 2 à 5 ans),
- accueils de loisir de la Plaine de Mayrevieille, de Villemoustaussou, de Trèbes (pour enfants de 3 à 13 ans),
- accueil de loisir de La Cavayère (pour enfants de 6 à 13 ans),
- accueil de loisir de la Bastide de Madame - en cours d’aménagement - (pour enfants de 6 à 13 ans),
- accueil réservé aux adolescents de 13 à 17 ans.

Description / Fonctionnement de l'action

Le Centre Intercommunal d’Action Sociale du Carcassonnais a acquis sur la commune de Couffoulens, le domaine de la Bastide de Madame (8 ha prairies arborées et bois) et entrepris un programme de réhabilitation du site par la création d’un accueil de Loisirs pour les enfants du secteur Malepère et les adolescents de la Communauté d’Agglomération du Carcassonnais.

Ce lieu offre un potentiel remarquable et dégage lorsqu’on le parcourt une âme et une sensibilité très présente : celle de l’artiste-sculpteur Jean Auge (ancien propriétaire des lieux).
Le diagnostic effectué sur l’ensemble de la construction a mis en évidence l’importance des travaux liés aux utilisations potentielles du bâti restant (bâti et site environnant…).

Toutes les interventions (bâti existant et site), ont été réfléchies afin d’amener une vie différente, guidée par le tout jeune âge, dans cet endroit poétique.

Une première tranche de travaux terminée en avril 2008 a permis d’accueillir les enfants pour les vacances d’été. Cette tranche concerne une partie clairement identifiée de l’ensemble bâti occupée par la salle à manger et son office. De plus, ce site remarquable est inclus dans le périmètre du SCOT (Schéma de Cohérence et d’Orientation Territoriale de la CAC) en classement ZNIEFF (zone naturelle d’intérêt écologique floristique et faunistique).

Les potentialités de ce domaine et du site le jouxtant permettent d’envisager des équipements complémentaires prenant en compte la qualité architecturale intrinsèque de cet ensemble bâti :
- salles d’activités complémentaires à l’accueil de loisirs,
- aménagement d’une piscine naturelle

Une deuxième tranche de travaux en cours de réalisation sera terminée dans le courant du deuxième trimestre 2010 permettant à terme d’accueillir 120 enfants et adolescents.

La baignade naturelle et écologique

Afin d’optimiser les activités de l’accueil de loisirs, la piscine existante est remise en fonctionnement. L’option choisie s’est orientée sur le choix d’une piscine naturelle de 120 m3 plutôt qu’une piscine conventionnelle pour la baignade de 30 enfants maximum. Ce choix comporte de nombreux avantages :
- le coût est plus avantageux que celui d’une piscine traditionnelle,
- il n’y a pas de coût de fonctionnement,
- il est inutile d’utiliser des produits chimiques pour l’entretien du bassin,
- le projet est respectueux du site et de l’environnement.
Les bassins fonctionnent grâce à un système d’auto-épuration physique, bactériologique et biologique. C’est dans un circuit fermé que cette eau courante, du robinet, circule. L’eau passe d’abord par une petite pompe, présente dans une cascade et permettant l’oxygénation, également fournie par la présence de plantes. Le parcours de l’eau se poursuit en zone de filtration, de baignade, de régénération et enfin de décantation. Les bactéries sont retenues par la pouzzolane, une roche de lave.

Bilan

Le bassin de baignade est opérationnel. Néanmoins, reste à installer le portail de sécurité et à aménager le site, conformément à l’usage requis. Si ce projet représente un investissement conséquent (2 millions d’euros), il est bien plus intéressant qu’une piscine classique :
- Le bassin livré est un produit fini, sans coût de fonctionnement par la suite.
- Le système d’oxygénation permet un entretien naturel et respectueux de l’environnement car il n’y a pas besoin de produits chimiques.D’autre part, le bassin est un outil pédagogique et éducatif. Afin de conserver la netteté de l’eau, des consignes strictes sont imposées : douche au savon obligatoire avant d’entrer dans le bassin, bassin réservé exclusivement aux enfants...

Moyens

Coût total du projet

Baignade naturelle : 95 000 euros HT
Piscine conventionnelle agréée accueil public : 161 000 euros HT
Budget global : 2 000 000 euros TTC

Les partenaires

Partenaires opérationnels

DDASS de l’Aude pour la mise en conformité de la baignade et la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports de l’Aude.
Prestataire Nature et création pour la conception de la baignade.

Ils financent l'action

CIAS, CAF

Les observations du CCAS/CIAS

Le projet est : innovant, respectueux de l’environnement et économiquement rentable car le produit livré n’a pas de coût de fonctionnement par la suite.

Photo : Wikimedia Commons / Jondu11

Retour en haut de page