J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Aidants : le relayage bientôt expérimenté

Aidants : le relayage bientôt expérimenté

Disposition inattendue du projet de loi « pour un Etat au service d’une société de confiance », dont on a pu souligner les apports en matière de droit à l’erreur, le relayage (ou baluchonnage) sera expérimenté durant 3 ans. Il s’agira de proposer aux aidants familiaux une solution pour se reposer et bénéficier d’un relais 24 heures sur 24 au domicile de leur proche.

Si la loi ASV comportait un volet sur le droit au répit, prévoyant notamment un financement de 500 euros pour un accueil provisoire en établissement, ce type de relais au domicile des personnes - pratiqué au Canada depuis 1999 - ne s’était pas développé en France, en raison du droit du Travail, interdisant de travailler plus de douze heures de suite.

Afin de trouver des solutions, le gouvernement s’appuiera notamment sur un rapport de Joëlle Huillier, députée de l’Isère, qui vantait en mai dernier l’intérêt de ce dispositif, bien plus confortable pour les personnes âgées que l’admission temporaire en établissement.

Retour en haut de page