J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience


Activité physique adaptée au domicile des seniors

Activité physique adaptée au domicile des seniors

Afin de favoriser le maintien à domicile des aînés de la commune et leur autonomie, le CCAS a lancé en partenariat avec l’association Dk Pulse une action au concept innovant destinée à favoriser le maintien des aînés à leur domicile, à travers des activités physiques adaptées.

Principaux objectifs

Favoriser le maintien à domicile des aînés de plus de 70 ans en préservant leur autonomie.

Public(s) Ciblé(s) par l'action

Femmes et hommes, âgés de plus de 75 ans et résidant dans la commune de Loon-Plage

Contexte

  • Plus de 350 personnes de plus de 70 ans (dont 200 de plus de 80 ans), vivant exclusivement à domicile et résidant sur la commune. Une cinquantaine d’entre elles en perte d’autonomie
  • Une volonté municipale forte en faveur de la santé et du bien-être de la population
  • Une volonté de préserver le maintien à domicile des séniors, de favoriser leur mobilité et leur bien-être physique et psychologique (lutte contre la sédentarité et l’isolement).

Description / Fonctionnement de l'action

Loon-Plage, ville de l’agglomération dunkerquoise, place la santé au cœur de l’ensemble de sa politique municipale. Avec 6300 habitants, elle est la plus petite ville des membres du Réseau Français des Villes Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le but du partenariat avec Dk Pulse est de :

  • conseiller et guider les personnes atteintes d’une pathologie chronique,
  • proposer des séances d’activités physiques adaptées aux personnes désirant pratiquer une activité encadrée et à celles concernées par les facteurs de risque cardio-vasculaires.

C’est donc dans cette dynamique que le CCAS de Loon-Plage a établi un partenariat afin de construire des actions autour du maintien à domicile et la santé des personnes âgées.

Dans un premier temps, cinq personnes ont bénéficié gratuitement de plusieurs séances d’activité physique à domicile. Et c’est devant le succès de ces animations, qu’un recensement a été fait durant l’été 2017 auprès de l’ensemble des personnes âgées de plus de 70 ans (près de 350 personnes).

Une quarantaine d’entre elles se sont montrées intéressées et, après une phase d’évaluation, une trentaine se sont inscrites pour bénéficier de cette action à partir de novembre 2017. D’après les commentaires des seniors et de leur famille, ils sont entièrement satisfaits et l’action est depuis renouvelée chaque année.

En 2019, le soutien de la ville de Loon-Plage a permis à Dk Pulse de créer un poste supplémentaire en recrutant une Educatrice APA à temps plein.

Une action en plusieurs phases

L’action fonctionne de la façon suivante :

  • encadrement par des enseignants APA diplômés, master STAPS, séance de 30 minutes à une heure selon les personnes, à raison d’une à deux séances hebdomadaires
  • après un bilan physique, mise en œuvre d’un protocole individuel
  • progressivité dans la prise en charge et évaluation des bienfaits sur l’équilibre, la force et l’endurance physique, les capacités respiratoires, la souplesse articulaire des membres et celle du tronc.

Bilan

Le CCAS de Loon-Plage et l’association sont très satisfaits de cette action.

Les familles éprouvent le besoin d’une prise en charge de leurs aînés. Au delà des aspects de la vie quotidienne, les aînés qui participent aux activités ont, pour certains, repris les voyages ou se sont montrés de nouveau présents aux animations et sorties proposées par le CCAS.

L’action a également été positive en termes de lutte contre l’isolement. De véritables relations de confiance et d’amitié naissent entre les aînés et les jeunes intervenants de l’association.

Le bilan humain et l’impact psychologique sont tout aussi forts que le bilan physique.

30 personnes ont été prises en charge en 2018, dont 18 de plus de 90 ans, avec à la clé un véritable impact sur le retardement de la dépendance, la mobilité et le retour à l’autonomie dans certains gestes de la vie quotidienne (déplacements à domicile et en dehors, prévention des chutes...).

D’autres communes de l’agglomération dunkerquoise réfléchissent à mettre en place une action du même ordre.

Photo : Wikimedia Commons / Antoinel

Moyens

Moyens humains

  • 4 intervenants de l’association
  • Accompagnatrice personnes âgées du CCAS
  • Directrice de l’association
  • Directeur du CCAS

Coût total du projet

Subvention annuelle, versée par le CCAS à l’association de 35 000 €

Les partenaires

Partenaires opérationnels

Association Dk Pulse

Les outils de communication sur l'action

Au niveau de la communication le CCAS s’est surtout appuyé sur le bouche à oreille.

A noter également :

  • Plusieurs articles de presse locale
  • Reportage vidéo à la télévision locale

Téléchargements :

Article APA Domicile
Article de la Voix du Nord

Retour en haut de page