J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Accueil des personnes âgées : l’offre d’accueil a augmenté de moitié en dix ans

Accueil des personnes âgées : l'offre d'accueil a augmenté de moitié (...)

Dans un bilan publié en décembre 2018, La CNSA fait le point sur les créations de places en établissements et services médico-sociaux (ESMS) au 31 décembre 2017 ainsi que sur les évolutions futures programmées par les ARS jusqu’en 2022. Au cours des dix dernières années, l’offre médico-sociale pour personnes âgées a augmenté de 51%.

Une offre en développement mais des contrastes territoriaux persistants...

Au cours des dix dernières années, l’offre médico-sociale pour personnes âgées a augmenté de 51%. Au 31 décembre 2017, près de 750 000 places (médicalisées) étaient installées sur l’ensemble du territoire. L’essentiel des places est représenté par les hébergements permanents (dont les EHPAD) avec 79,4% des places, les SSIAD 16,8%. Les accueils de jour ne représentent que 2%, 1,6% pour l’hébergement temporaire et 0,2% pour les UHR. Le taux d’équipement est légèrement inférieur à 123 places pour 1 000 personnes âgées.

A l’échelle départementale (hors Mayotte), il est à noter que des écarts importants subsistent en termes de taux d’équipement en ESMS. Ce taux est ainsi compris entre 52 places et 212 places pour 1 000 personnes âgées. Les taux les plus faibles sont constatés dans les départements d’outre-mer et en Corse. A l’opposé, les équipements des Pays de la Loire et de la Bretagne sont élevés : 152 places et 141 pour 1 000 habitants de 75 ans et plus.

Vers un taux d’équipement en diminution

Les cinq années à venir seront celles de l’achèvement des plans de créations de places dans le champ personnes âgées. La prévision d’installation est de 16 279 places ainsi qu’une consommation supplémentaire de 213,4 millions d’euros.

Ainsi, entre 2018 et 2022, 11 029 places d’hébergement permanent devraient s’installer pour un montant de près de 114, 3 millions d’euros. Dans la programmation, l’accompagnement institutionnel (hébergement permanent, UHR, PASA) reste très majoritaire avec 72% des crédits. Comme lors des années précédentes, l’offre spécifiquement dédiée à l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (PASA, UHR, ESA, plateforme d’accompagnement et de répit) représente un quart des crédits programmés.

Sur la période 2017-2022, la programmation de nouvelles places ne compense pas la croissance du nombre de personnes âgées de 75 ans et plus (évaluée à 13% pour la population). La diminution prévisionnelle du taux d’équipement est ainsi de 10 %.

Les places d’hébergement permanent devraient représenter 68% de ces nouvelles places et 54% des crédits programmées, suivies par les places d’accueil de jour (10%), de PASA (10%) et d’UHR (8%). Au 31 décembre 2022, le taux d’équipement devrait passer aux environs de 110,5 places pour 1 000 habitants.

Une succession ininterrompue de plans gouvernementaux depuis 2007

Le développement d’une offre adaptée aux besoins des personnes âgées dépendantes sur l’ensemble du territoire français a été permis par le déploiement de trois plans gouvernementaux :

  • le plan Solidarité Grand Âge ou PSGA (2007-2012)
  • le plan Alzheimer (2008-2012)
  • le plan Maladies neurodégénératives ou PMND (2014-2019)

Dans le cadre du plan Solidarité Grand Âge, depuis 2007, la CNSA a notifié aux ARS un total de 851, 3 millions d’euros ayant permis la création de 85 994 places pour les personnes âgées. Grâce aux crédits de ce plan, entre 2018 et 2022, 8 138 places supplémentaires ouvriront. Au 31 décembre 2022, 83 948 places auront été installées.

Lors de la mise en œuvre du plan Alzheimer, la CNSA a notifié aux ARS 239,1 millions d’euros pour la création de 6 648 places d’ESA et d’UHR ainsi que des pôles d’activité et de soins adaptés (PASA) et des plateformes d’accompagnement et de répit (PFR).

Dans le cadre du plan Maladies neurodégénératives, 34,4 millions supplémentaires ont été notifiés au 31 décembre 2017 en vue de poursuivre le développement de ces formules.

Retour en haut de page