J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

24 territoires sélectionnés pour une mise en œuvre accélérée du Plan « Logement d’abord »

24 territoires sélectionnés pour une mise en œuvre accélérée du Plan « Logement (...)

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a annoncé le 30 mars le nom des vingt-quatre territoires sélectionnés dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt pour la mise en œuvre accélérée du plan quinquennal « Logement d’abord ».

Sur ces 24 territoires, l’État, les collectivités locales, les CCAS/CIAS, les acteurs de l’hébergement et du logement s’engageront conjointement sur des objectifs partagés de résultats et de moyens afin de réduire le sans-abrisme.

Les objectifs territorialisés du plan quinquennal logement d’abord

Le plan quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme, présenté en septembre dernier par le Président de la République, propose un changement de modèle visant à réorienter les personnes sans domicile de l’hébergement vers le logement.

Sylvain Mathieu, Délégué interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement, était venu présenter lors de la journée nationale UNCCAS du 9 février dernier, les grands principes qui sous-tendaient cette nouvelle stratégie gouvernementale et l’importance d’associer les acteurs des territoires, au plus près des besoins.

Ce plan est construit autour de plusieurs objectifs qui devront être mis en œuvre de manière accélérée dans les territoires pilotes :

  • produire des solutions de logement abordables, via notamment la création de 40 000 places en intermédiation locative dans le parc privé, de 10 000 places en pensions de famille, et le financement de 40 000 logements PLAI par an,
  • augmenter les sorties de l’hébergement vers le logement, par l’augmentation des attributions de logements sociaux en faveur des personnes hébergées et par la mobilisation des Conférences intercommunales du logement.

8 millions d’euros seront répartis en 2018 entre les territoires retenus pour cofinancer des actions d’ingénierie, de suivi et d’évaluation, d’observation sociale et de communication, soutenir des initiatives innovantes et renforcer les capacités d’accompagnement des ménages.

24 collectivités retenues pour une mise en œuvre accélérée du logement d’abord

Si les objectifs et le contenu du Plan quinquennal sont définis au niveau national, son déploiement s’organisera essentiellement au niveau local dans des territoires pilotes. Ces derniers ont été sélectionnés dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt paru le 20 novembre. Il était initialement prévu que 15 territoires soient retenus mais au vu du nombre de candidatures reçues, le gouvernement a opté pour une sélection plus large de 24 territoires.

Etaient éligibles à la démarche les collectivités territoriales (communes, EPCI ou conseils départementaux), en étroite collaboration avec les services déconcentrés de l’État et les partenaires locaux du logement, de l’hébergement et de l’action sociale. L’UNCCAS a pris part aux différentes instances de consultation mises en place par l’Etat pour définir les objectifs et la mise en œuvre de la stratégie, contribuant notamment à souligner l’importance d’intégrer localement les CCAS et les CIAS à la démarche.

Sur les 24 territoires retenus, on trouve 4 conseils départementaux, 15 EPCI (dont 9 métropoles), 3 communes et 2 projets portés conjointement par une métropole et un conseil départemental.

Les 24 territoires pilotes

  • Ville d’Amiens ;
  • Communauté urbaine d’Arras ;
  • Bordeaux Métropole et conseil départemental de la Gironde ;
  • Clermont-Auvergne Métropole et conseil départemental du Puy-de-Dôme ;
  • Conseil départemental du Doubs ;
  • Grenoble-Alpes Métropole ;
  • Métropole européenne de Lille ;
  • Limoges Métropole ;
  • Lorient Agglomération ;
  • Métropole de Lyon ;
  • Communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou ;
  • Metz Métropole ;
  • Montpellier Méditerranée Métropole ;
  • Ville de Mulhouse ;
  • Nantes Métropole ;
  • Métropole Nice-Côte d’Azur ;
  • Nîmes Métropole ;
  • Conseil départemental du Pas-de-Calais ;
  • Conseil départemental de la Sarthe ;
  • Conseil départemental de Seine-Saint-Denis ;
  • Communauté d’agglomération de Sophia Antipolis ;
  • Eurométropole de Strasbourg ;
  • Ville de Toulouse ;
  • Tours Métropole Val de Loire.

Pour aller plus loin :

Retour en haut de page