J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Travail social : enfin une définition légale

Travail social : enfin une définition légale

Dans le prolongement des Etats généraux du travail social qui s’étaient tenus en 2015, un décret du 6 mai introduit dans le Code de l’action sociale et des familles (CASF) une première définition du travail social.

Le texte

La définition légale du travail social englobe un large champ de discipline et d’activités :

« Le travail social vise à permettre l’accès des personnes à l’ensemble des droits fondamentaux, à faciliter leur inclusion sociale et à exercer une pleine citoyenneté. Dans un but d’émancipation, d’accès à l’autonomie, de protection et de participation des personnes, le travail social contribue à promouvoir, par des approches individuelles et collectives, le changement social, le développement social et la cohésion de la société. Il participe au développement des capacités des personnes à agir pour elles-mêmes et dans leur environnement. A cette fin, le travail social regroupe un ensemble de pratiques professionnelles qui s’inscrit dans un champ pluridisciplinaire et interdisciplinaire. Il s’appuie sur des principes éthiques et déontologiques, sur des savoirs universitaires en sciences sociales et humaines, sur les savoirs pratiques et théoriques des professionnels du travail social et les savoirs issus de l’expérience des personnes bénéficiant d’un accompagnement social, celles-ci étant associées à la construction des réponses à leurs besoins. Il se fonde sur la relation entre le professionnel du travail social et la personne accompagnée, dans le respect de la dignité de cette dernière. Le travail social s’exerce dans le cadre des principes de solidarité, de justice sociale et prend en considération la diversité des personnes bénéficiant d’un accompagnement social. »

Réserves

Reprenant une définition qui avait été formulée en février 2017 par le Haut Conseil du Travail Social (HCTS), Localtis remarque que plusieurs notions-clefs qui avaient été alors formulées n’ont pas été retenues par le législateur telles que la « laïcité », les « valeurs républicaines » et la « co-construction avec les personnes accompagnées ».

Le journal en ligne de la Caisse des Dépôts regrette également que le secret professionnel n’ait pas été explicitement mentionné dans la définition.

Pour aller plus loin :

Retour en haut de page