J'ai compris, mais plus tard...
Autres enquêtes

Quelles sont les pratiques des CCAS en matière de calcul du reste à vivre ? - octobre 2011

Quelles sont les pratiques des CCAS en matière de calcul du reste à vivre ? - (...)

Dans le prolongement des travaux menés sur les pratiques relatives à l’étude des budgets par les CCAS/CIAS lors de l’attribution d’aides facultatives, l’UNCCAS a souhaité étudier plus en détail la question spécifique des modalités de calcul du reste à vivre.

Contrairement aux dispositifs d’aides légales (RSA, CMU, etc.), les critères d’attribution et les justificatifs à produire dans le cas des aides facultatives ne font pas l’objet d’une définition juridique, ce qui explique la grande diversité des pratiques relatives aux aides attribuées (nature des aides, critères d’éligibilité retenus, seuils et barèmes utilisés, etc.). Au regard des conditions d’octroi, une majorité de CCAS octroient désormais leurs aides non plus sur des critères de statut mais de ressources et de charges rapportées à la composition familiale.

C’est pourquoi, afin de mieux connaitre les comportements de ses adhérents, l’UNCCAS a conduit une enquête en juin 2011 visant à déterminer les éléments pris en compte lors de l’analyse des budgets des demandeurs, et en particulier leurs pratiques en matière de calcul du reste à vivre. Les éléments d’analyse issus de cette étude ont notamment été présentés lors d’une audition de l’UNCCAS sur le thème du reste à vivre par le Conseil national des politiques de lutte contre la précarité et l’exclusion sociale, le 13 octobre 2011.

Cliquez ici pour télécharger ce document

Retour en haut de page