J'ai compris, mais plus tard...
Appels précédents

Prix de l’innovation 2013

1er prix : « L’Espace des aidants »

CCAS d’Angers

L’Espace Robert Robin est, au-delà d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées autonomes (EHPAA), un espace ressource pour les personnes âgées et leur famille et un lieu ouvert sur le quartier.

Depuis le 1er trimestre 2013, cet espace est également un espace des aidants, qui soutiennent au quotidien des personnes âgées malades ou fragilisées par l’âge pour faciliter l’information, l’orientation mais également l’accompagnement, notamment des familles.

Objectif : proposer une offre diversifiée et personnalisée d’actions qui corresponde aux attentes exprimées par les aidants.

Voir la fiche d’expérience

2e prix : « Pacte Territorial de Prévention du Risque-suicidaire »

CCAS de Châteaubriant

Depuis plusieurs années, les élus de la Ville de Châteaubriant expriment leur volonté d’un travail au long cours sur le thème de la prévention du risque suicidaire, du fait d’un constat alarmant : le nombre de décès par suicide, par an, en France, est de 10 127 en 2010 (source INSERM) et 160 000 tentatives. Les disparités entre les régions françaises sont très marquées, avec une prévalence élevée du suicide dans le Nord-Ouest. 12 régions ont un taux de suicide supérieur d’au moins 15 % à la moyenne nationale. La mortalité est supérieure de 11 % à la moyenne régionale en Loire Atlantique et de 37 % pour le secteur Châteaubriant/Nozay/Derval.

Le CCAS a répondu à cette situation par la mise en place d’un comité de pilotage dès 2009, qui a permis la mise en oeuvre d’actions multiples : formations , journées d’échanges et réalisations d’outils destinés aux élus et professionnels : plaquette, malette, questionnaire d’évaluation...

Voir la fiche d’expérience

3e prix : « Ordonnance visuelle pour faciliter l’accès à la prévention et au soin »

CCAS de La-Voûte-sur-Rhône

Comment comprendre une ordonnance quand on ne maîtrise pas bien la lecture et la langue française ? Ce projet, né dans un atelier d’alphabétisation avec les publics exprimant leurs difficultés face à la gestion de leurs ordonnances médicales, entend y répondre.

L’ordonnance visuelle propose de traduire la posologie détaillée d’une ordonnance grâce à des gommettes de couleur et des pictogrammes accolés sur un tableau. Un dispositif simple mais qui fait ses preuves pour faciliter les soins et la sécurité des personnes en situation d’illettrisme ou d’analphabétisme.

Voir la fiche d’expérience

Prix spécial « intercommunalité sociale » : « Astuces pour mieux adapter son comportement au handicap de la personne »

CIAS du Pays de Vendôme

Dans les services publics, les agents ne sont pas toujours informés et se trouvent mis en difficulté par l’accueil d’une personne handicapée.

Aussi, pour éviter toute gêne, le CIAS met en place ces sessions de sensibilisation qui, par des phases ludiques, permettent de dédramatiser le handicap et de l’inscrire dans le quotidien de tout agent.

Certaines informations sont dédiées spécifiquement aux services techniques voirie et bâtiments, en vue de la mise en accessibilité (prévue au 1er janvier 2015).

Voir la fiche d’expérience

Retour en haut de page