J'ai compris, mais plus tard...
Appels précédents

Prix de l’innovation 2012

1er prix : "Un toit, un projet, une vie"

CCAS de Saint-Joseph-de-la-Réunion

A Saint-Joseph, de nombreuses familles vivent encore dans des conditions d’insalubrité (absence de sanitaires, de cuisines aux normes, circuit électrique défaillant), de promiscuité (nombre de pièces insuffisant), de vétusté (ancienneté du logement)… Pour bon nombre de ménages, le faible pouvoir d’achat constitue un frein vers une évolution de leur situation matérielle (environ 52 % de la population est au chômage, plus de 13 % vivent de minima sociaux).

Face à ce constat, les actions de la régie habitat social et du cadre de vie ont pour objectif de permettre au public, ne rentrant pas dans les dispositifs de droit commun traditionnels, mais répondant aux critères d’attribution fixés par le règlement intérieur du CCAS, d’améliorer leur cadre de vie par une mise aux normes de leur logement au regard de leur composition familiale :

  • en impliquant les familles dans la réalisation de leur projet grâce à un encadrement technique,
  • en intervenant sur les aspects d’accessibilité et d’adaptabilité pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite,
  • en optimisant les fonds d’aide sociale facultative de manière innovante.

Voir la fiche d’expérience

2e prix : "Dispositif d’accès et de recours aux soins"

CCAS de Nantes

Dans un contexte persistant de pauvreté, de montée de la précarité et de l’isolement, la Ville de Nantes a souhaité développer une politique sociale plus active qui vise à lutter le plus en amont possible contre les phénomènes qui conduisent à la précarisation et à l’exclusion. Ainsi, en complément des dispositifs de droit commun, la Ville s’est donnée comme objectif de soutenir l’émergence, l’expérimentation et le développement de nouvelles actions susceptibles de sécuriser les parcours de vie et de garantir la citoyenneté pour tous.

Parmi les axes d’intervention, la question des inégalités face à la santé est conjointement portée par la Mission santé publique et la Direction des solidarités. Quatre niveaux d’intervention ont été mis en oeuvre :

  • proposer aux habitants un diagnostic "Couverture sociale et complémentaire",
  • apporter une information neutre dans le choix d’une complémentaire sante,
  • soutenir l’acquisition d’une complémentaire santé,
  • développer des actions de prévention territoriale.

Voir la fiche d’expérience

3e prix : "Accueil en milieu ordinaire des enfants en situation de handicap"

CCAS de Caen

Le CCAS de Caen s’est engagé depuis de nombreuses années dans une politique d’accueil de tous les enfants sans aucune distinction. L’accueil des enfants en situation de handicap, dès lors que leur état de santé était compatible avec un accueil en collectivité, était réalisé avec les moyens existants.

Pour améliorer la situation, deux actions ont été mises en oeuvre :

  • le développement continu de l’offre d’accueil ;
  • les mesures d’accompagnement des équipes : l’acquisition de matériel adapté et le développement de formations adaptées.

Voir la fiche d’expérience

Prix spécial "qualité de service" : "Repas personnalisés à textures modifiées à domicile"

CCAS de Lomme

Depuis 2011, le service de portage de repas à domicile propose des des menus « mixés » en livraison.

Dédiés aux personnes âgées éprouvant des difficulté à la déglutition, ces menus concourent au maintien à domicile.

Voir la fiche d’expérience

Prix spécial "prévention et continuum de la prise en charge" : "Résidences « Mon village » : un lieu d’expérimentation pour développer le lien intergénérationnel sur l’ensemble du territoire"

CIAS Val de Sèvre

Les résidences « Mon village » sont un regroupement de petits logements (T2 et T3 qui font respectivement 60 et 80 m²) en centre bourg, à proximité des services administratifs, commerces et des associations locales. L’implantation s’est faite dans un lotissement déjà existant afin de créer de la mixité sociale. Les logements sont autour d’une salle commune qui se veut conviviale et accueillante, du mobilier adapté est installé afin de favoriser les échanges.

Un travail de mise en réseau est élaboré, la création de partenariat, d’échanges et d’optimisation des services à la personne avec les services du conseil général des Deux-Sèvres, les CCAS des communes du Val de Sèvre, des institutions (MSA, CAF, CRAMCO), des services d’aide à domicile correspondants aux besoins des locataires (ADMR, SSIAD, HAD) mais aussi les commerces de proximité (boulangeries, épiceries).

Voir la fiche d’expérience

Retour en haut de page