J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Pourquoi et comment créer un CIAS ? - 7 - Pays de l’Oisans

Pourquoi et comment créer un CIAS ? - 7 - Pays de l'Oisans

Le « pays de l’Oisans » s’est tourné vers le tourisme avec la création de plusieurs stations de ski de renommée internationale : le grand domaine de l’Alpe d’Huez qui s’étend sur 7 communes (Auris, le Freney, La Garde, Huez, Oz, Vaujany et Villard Reculas) et les 2 Alpes sur 3 communes (Mont de Lans, Venosc et Saint Christophe en Oisans).

Description

D’une superficie de 546 km², sa particularité est sa population qui est multipliée par 10 en période hivernale. Elle passe ainsi de 10 000 habitants en « basse saison » à 100 000 habitants en « pointe hivernale » et 60 000 en « pointe estivale ».

L’activité touristique du territoire présente à la fois une attractivité pour les populations, du fait des nombreux emplois saisonniers qu’il procure, et à la fois une difficulté à se maintenir durablement, compte tenu de la géographie et du caractère rural du territoire, vécu quotidiennement comme un frein à l’intégration :

  • des emplois saisonniers, engendrant une précarité en intersaison ;
  • des rythmes de travail irréguliers, désorganisant la vie familiale, avec des conséquences sur les apprentissages et l’épanouissement des enfants et des jeunes ;
  • un manque de professionnels de santé, et particulièrement dans les pathologies spécifiques à l’enfance (éloignement des institutions du type CMP...). En résulte une difficulté pour les familles à coordonner les parcours de soin, renforcée par la complexité géographique du territoire.
  • une mobilité réduite, des distances longues, excluant incontestablement les populations fragilisées et en situation de précarité ;
  • la désindustrialisation d’une partie du territoire, ce qui génère d’importantes difficultés sociales ;
  • un accès à la culture et aux loisirs très limité en dehors des activités de montagne.

Face à ces difficultés, et afin d’être plus performantes et d’avoir une gestion optimisée des fonds publics, les communes de l’Oisans ont voulu se fédérer pour exercer ensemble un certain nombre de compétences à l’échelle du canton. Ainsi, 19 communes se sont constituées en communauté de communes en 2010 avec pour objectif de coordonner des actions concrètes intercommunales au sein du territoire de l’Oisans.

Porter le Dispositif de Réussite Educative (DRE) au niveau intercommunal via le CIAS

A partir de 2008, le DRE porté au départ par le CCAS de Venosc s’est progressivement étendu, de manière dérogatoire, aux autres communes du territoire intercommunal. Il s’adresse aux enfants et jeunes de 2 à 18 ans qui présentent des signes de fragilité ou ne bénéficient pas d’un environnement social, familial et culturel favorable à leur développement (en raison notamment, d’une activité professionnelle soutenue en pleine saison).

La création de la Communauté de Communes de l’Oisans en 2010 a confirmé le souhait de porter ce dispositif au niveau intercommunal. Le CIAS a été créé notamment pour cette raison en 2011 et a démarré ses activités de façon effective dès 2013.

Aujourd’hui, le DRE intervient sur 4 axes : la scolarité, l’éducation, le social et la santé. Ses missions, menées par 4 éducateurs spécialisés et un coordinateur, consistent à prévenir l’absentéisme et le décrochage scolaire, travailler sur la parentalité à travers des actions collectives mais aussi lutter contre la pauvreté du langage et apporter un soutien éducatif. Ce dispositif accompagne aujourd’hui 87 enfants pour 71 familles. Il permet aussi d’organiser des temps collectifs tels que des débats autour de la parentalité, des ateliers jeux et même une fête de la petite enfance !

Mission du CIAS et politique sociale intercommunale

La compétence optionnelle « action sociale d’intérêt communautaire » a par ailleurs été choisie par la communauté de communes de l’Oisans dès sa création et précisée dans ses statuts. La politique sociale s’est étoffée au fil du temps et des besoins identifiés. Elle s’organise aujourd’hui autour de 3 axes :

  • la petite enfance avec le portage de deux EAJE (Equipement d’Accueil du Jeune Enfant) et du Relais d’Assistants Maternels,
  • l’insertion socio-professionnelle avec la Maison de service au public et la politique d’accompagnement de l’emploi saisonnier,
  • la santé avec le Collectif santé Oisans, la maison médicale de l’Oisans et le CPEF (Centre de Planification et d’Education Familiale) de l’Oisans

Le CIAS réalise chaque année depuis 2013 une Analyse des Besoins Sociaux et des diagnostics thématiques afin d’évaluer précisément les besoins du territoire.

Pourquoi mener une politique sociale à l’échelon intercommunal ?

Au cours d’une rencontre dédiée à l’action sociale intercommunale au sein de l’Union départementale des CCAS de l’Isère, le CIAS de l’Oisans a souligné la force de la politique sociale intercommunale. Au travers de son témoignage, le CIAS a souligné la nécessité de conduire des politiques globales et transversales en créant du lien entre les services et leurs missions.

L’outil CIAS apparaît sur ce territoire, comme dans beaucoup d’autres, comme un outil de coordination et d’ingénierie mis à disposition des communes et des associations du territoire pour une réponse adaptée aux besoins de tous les habitants.

En Résumé

  • Un territoire étendu et hétérogène
  • Une saisonnalité de l’activité touristique qui impacte les besoins sociaux
  • Un DRE à l’origine des réflexions sur l’action sociale intercommunale
  • Une Analyse des Besoins Sociaux et des diagnostics thématiques annuels nécessaires à l’évaluation précise

Photo : Le Bourg-d’Oisans / Thbz / Wikimedia Commons

Retour en haut de page