J'ai compris, mais plus tard...
Communiqués de presse de l’année 2017

Parcours de Professionnalisation des Acteurs Locaux de l’Action Sociale sur le territoire de Mayotte

L’Europe mandate l’UNCCAS

En 2009, alors que le territoire était engagé dans le processus de départementalisation, une délégation de l’UNCCAS avait eu l’occasion d’identifier, via un déplacement sur le terrain et au travers d’échanges avec les acteurs locaux, les besoins sociaux du territoire.

Depuis la programmation 2014-2020, Mayotte est éligible et gestionnaire des fonds européens de la politique régionale de l’Union européenne. Dans ce cadre, et au titre de la promotion de l’inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté, un appel à projet a été lancé en fin d’année 2015 afin de professionnaliser les acteurs de l’action sociale.

Au regard de l’opportunité offerte par cet appel à projet et dans le prolongement de son premier déplacement sur le terrain, l’UNCCAS a proposé un plan d’action qui rejoignait les objectifs du plan de développement « Mayotte 2025 » du Gouvernement en 2012-2017, lequel reposait notamment sur la mise en place d’un agenda social.

Ce plan d’action qui se déroulera sur 2 ans représente un coût total de 736 616€ cofinancé à hauteur de 83% par l’Union Européenne.

Le projet PASS’PALAS consiste à professionnaliser les acteurs locaux de l’action sociale (présents ou futurs) en leur donnant les clés et fondamentaux pour déployer des actions adaptées aux besoins de la population mahoraise. Il a été construit sur mesure avec la capacité de s’adapter aux besoins des stagiaires et aux évolutions en cours sur le territoire de Mayotte.

Plus précisément, il s’agira :

  • d’accroître la montée en compétences des stagiaires
  • de susciter le déploiement de CCAS sur l’entièreté du territoire
  • de recenser les besoins du territoire
  • de susciter les partenariats et mutualisations d’action
  • de lutter contre la pauvreté et les exclusions
  • de promouvoir la cohésion sociale et territoriale sur le territoire mahorais au regard de ses propres spécificités.
  • En décembre 2017, une session de restitution finale du projet sera organisée à Bruxelles. Elle sera destinée à faire le bilan du cycle de professionnalisation, à présenter les résultats et à évoquer les pistes de développement pour l’après 2018.

Retour en haut de page