J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Numérique : Baromètre 2016 de l’accès et des usages

Numérique : Baromètre 2016 de l'accès et des usages

L’ARCEP, l’Agence du Numérique et le Conseil général de l’économie publient leur 16e Baromètre du Numérique, montrant une progression de l’équipement. 93% des Français disposent désormais d’un téléphone mobile, 85% ont accès à Internet et 82% possèdent au moins un ordinateur. Ce document permet également de faire le point sur les démarches administratives et fiscales en ligne : si celles-ci se généralisent, on note des difficultés d’usage persistantes pour de nombreuses personnes.

En 2016, plus de 6 personnes sur 10 ont effectué des démarches administratives ou fiscales sur Internet (62%), soit une hausse de 9 points par rapport à 2015. En revanche, seulement 30% des personnes non diplômées, 50% des personnes vivant seules et 54% des personnes à bas revenus en ont réalisé. De plus, si 58% des Français ont déjà téléchargé ou rempli un formulaire administratif en ligne, 15% des personnes interrogées s’en sentent complètement incapables. Cette proportion monte même jusqu’à 40% pour les 18-24 ans. Et si 56% des diplômés du supérieur ont déjà effectué des démarches administratives en ligne, c’est le cas de seulement 10% des individus non-diplômés.

Si une majorité des Français se sent à l’aise avec les démarches administratives en ligne (62%) et pensent qu’Internet simplifie les démarches administratives, les personnes peu diplômées sont beaucoup moins élogieuses concernant l’e-administration : 73% d’entre elles ne se sentent pas à l’aise et seulement 36% considèrent qu’Internet rend les démarches plus simples.

Par ailleurs, alors que la dématérialisation s’accélère, 4 Français sur 10 demeurent inquiets à l’idée d’accomplir en ligne la plupart des démarches. C’est particulièrement le cas des 60-69 ans (inquiets à 48%), des 70 ans et plus (72%) et des personnes non diplômées (68%).

Enfin, pour 28% des personnes interrogées, les pouvoirs publics doivent offrir une aide et un accompagnement dans des lieux de proximité aux personnes souhaitant réaliser des démarches administratives sur Internet et, pour 27% d’entre eux, les pouvoirs publics doivent proposer des sites plus simples à utiliser.

Ces données rappellent l’importance d’anticiper et de préparer la dématérialisation croissante des démarches administratives, afin d’accompagner les personnes en situation d’ illectronisme et d’éviter d’accentuer l’exclusion des publics les plus fragiles. Elles confirment donc l’importance des actions mises en place dans les CCAS et les CIAS pour lutter contre la fracture numérique et accompagner aux mieux les usagers.

Les principaux chiffres


 

Pour aller plus loin

Retour en haut de page