J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

L’Analyse des Besoins Sociaux dans une ville de moins de 5 000 habitants : l’exemple du CCAS de Villenoy

L'Analyse des Besoins Sociaux dans une ville de moins de 5 000 (...)

A Villenoy, la réalisation de l’ABS répond à une volonté politique forte et la réalisation de l’ABS est inscrite dans la feuille de route du CCAS. La démarche se veut ambitieuse à deux niveaux : la mise en adéquation les actions de la commune avec les besoins des habitants et la mise en place d’une dynamique partenariale forte.

Contexte

Il existe dans la commune une volonté politique forte autour de la réalisation de l’ABS d’une part, conçue comme un axe essentiel de la feuille de route du CCAS et de l’enjeu de participation des habitants à la démarche d’autre part.

Démarche d’observation et de veille sociale, l’ABS est un outil de compréhension du territoire. Elle offre une opportunité forte de d’une démarche d’animation territoriale via la mise en réseau des différents acteurs sociaux du territoire. L’ABS positionne le CCAS comme un acteur local en charge de la cohérence des politiques sociales sur son territoire à côté de ses partenaires

Description

Principaux objectifs

  • Etablir une vision globale de la population et des différents acteurs
  • Construire un outil de compréhension des spécificités du territoire et d’aide à la décision
  • Mettre en adéquation les besoins de la population et les actions portées par la Mairie
  • Renforcer une dynamique partenariale sur des enjeux partagés

Fonctionnement de l’action

La démarche de l’ABS de Villenoy repose sur une approche à la fois quantitative et qualitative.

L’approche quantitative a été effectué durant l’été 2015 après validation des indicateurs choisis par les élus.

Le Comité de pilotage

 
Le Comité de pilotage est l’instance décisionnelle et stratégique de l’Analyse des Besoins Sociaux. Composé d’Elus, de partenaires institutionnels et associatifs et d’agents municipaux, il a vocation à décider des orientations de la démarche.

Lors du premier Comité de Pilotage en Septembre 2015 les données recueillies ont été présentées aux partenaires et élus présents.

Réuni en Février 2016, il a validé la méthodologie et les orientations des différents groupes

Le Comité de Pilotage final de Juin 2016 a lui validé les actions proposées ainsi que le planning de mise en œuvre.

Suite au premier Comité de Pilotage, quatre groupes de travail thématiques ont été constitués. Ces groupes sont composés de partenaires institutionnels et associatifs locaux, des habitants et des techniciens municipaux. Instances techniques de l’ABS, ils ont pour mission d’apporter une analyse qualitative qui relève de l’expérience et du ressenti des acteurs, en échangeant autour des indicateurs collectés. Chaque groupe a réalisé une analyse partagée avant de faire des propositions d’actions.

Pour deux des groupes de travail, il a été décidé de mener une démarche d’enquête par questionnaire auprès des habitants afin de mieux appréhender les besoins et ensuite définir les pistes d’action.

Groupe Enfance / Famille

 
Un questionnaire sur la vie de parent au quotidien a été diffusé par les membres du groupes : 41 questionnaires ont été collectés, complétés par des entretiens avec des familles et des professionnels des deux collèges. Cela a permis de mettre en avant l’intérêt des parents pour les actions suivantes : groupes de paroles, ateliers parents enfants, conférences débats qui peuvent être proposés et d’envisager la mise en place d’action de soutien à la parentalité.

A court terme, ont été conçues deux actions « prétexte » (semaine d’été et café jardin)
visant à réunir adolescents et enfants autour d’un projet commun et ainsi commencer à constituer le groupe de parents « ressources », préalable indispensable à l’avancée du projet de création d’un lieu pour les parents

Groupe Personnes âgées, personnes handicapées

 
Pour mieux connaitre les besoins des personnes âgées en matière de mobilité, le groupe de travail a élaboré et diffusé un questionnaire entre mi-mars et mi-avril : 29 réponses ont pu être collectées, principalement auprès de femmes de 70 à 90 ans non véhiculées.

Les déplacements ressentis comme les plus difficiles étaient ceux liés aux courses ou à l’accès aux soins. Le projet de mise en place d’une navette gratuite, portée par le CCAS, pour accompagner une fois par semaine les personnes âgées faire leurs courses a ainsi été conçu.

Les outils de communication sur l’action

Un article dans le magazine municipal, le Villenoyen, présentant l’ABS.

Moyens

Moyens humains

1 (Directrice du CCAS) + une stagiaire BTS ESF

Bilan

L’ensemble des actions définies par les groupes de travail ont été validées.

Quatre actions se sont mises en place en 2016 :

  • Accompagnement aux courses des ainés depuis le 20/10/2016
  • Réunion d’information sur l’accès au logement social à partir du 8/12/2016
  • Travail en réseau avec les acteurs de l’emploi / formation depuis Aout 2016 : diffusion sur le site de la Maire d’informations transmises par les partenaires (fonctionnalité à améliorer …)
  • Action une semaine d’été à Villenoy en Août (création de fresques et customisation d’objets et vêtements avec un artiste Street Art) qui a permis de créer un groupe d’habitants + résidents de l’ESAT qui portent un projet.

De manière générale, la démarche menée autour de l’ABS a contribué à donner aux élus une vision plus complète des besoins de la population. Elle a par ailleurs véritablement dynamisé les relations partenariales : des liens très étroits avec les autres acteurs se sont créés dans le cadre d’une mise en réseau forte, ce qui facilite le travail quotidien du CCAS.

Les perspectives/suites de l’action

Le projet des habitants autour du vivre ensemble et du soutien à la parentalité (échanges des savoirs, café des parents …) a été présenté en CA du CCAS en novembre 2016 pour validation et sa mise en oeuvre a été décidée. Cette action pourra profiter d’un accompagnement d’un agent de la CAF 77 mis en place depuis peu. Le CCAS souhaite demander une subvention REAP en 2017 et à plus long terme, en fonction de l’évolution du projet, s’orienter éventuellement vers la création d’un espace de vie sociale (cela dépendra néanmoins de la volonté du groupe d’habitants).

Les premiers échanges de savoirs commencent le 23/11 avec la participation de bénévoles du RERS.
Le café des parents débutera quant à lui début 2017.

Un comité de suivi des actions est à organiser en 2017. Pour évaluation premières actions et lancement des autres. Un volontaire en service civique sera accueilli à partir de début 2017 pour accompagner l’ensemble des actions prévues dans l’ABS.

Estimation CCAS

Pour mettre en place cette action dans un autre CCAS, nos conseils sont les suivants :

  • Avoir une bonne méthodologie en matière de conduite de projet.
  • Définir au préalable des indicateurs pour le recueil de données pour ne pas se noyer dans les chiffres.
  • Avoir identifié les partenaires à mobiliser.
  • Faire participer les habitants à la démarche (un à deux par groupe).

Le groupe Emploi / Formation a été le plus compliqué à faire vivre (vigilance à avoir sur ce type de thématiques car les partenaires concernés sont des acteurs souvent peu disponibles et l’existence de multiples dispositifs sur le territoire a réduit les possibilités d’actions).

En synthèse, l’ABS réalisée témoigne de la possibilité de mener une démarche ambitieuse du point de vue de l’impact opérationnel et de la dynamique partenariale, même dans un petit territoire ne disposant que de peu de moyens.

Si elle demande un investissement conséquent, l’ABS offre les avantages d’un un véritable impact sur le long terme. C’est le cas notamment avec les groupes de travail : pour les habitants qui y ont participé, on observe de vrais bénéfices en matière de lien social et de reprise de confiance en soi. Ces effets devraient être décuplés avec la mise en place du lieu dédié aux habitants.

Pour aller plus loin

Télécharger l’ABS

Photo : Wikimedia Commons / Thor19

Retour en haut de page