J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Insertion et mobilité inter-professionnelle avec le projet SAM Eurométropole

Insertion et mobilité inter-professionnelle avec le projet SAM (...)

Contexte

L’action sociale demeure, sur le plan local, un domaine où l’effet frontière continue de s’exercer fortement, et ce, malgré les efforts d’intégration d’ores et déjà réalisés dans ce secteur. On note ainsi une faible connaissance réciproque des acteurs sociaux de part et d’autre de la frontière franco-belge). Rares sont les initiatives communes visant à mettre en place, à l’échelle locale transfrontalière, des dispositifs d’action sociale communs aux territoires contigus. Les publics cibles sont, eux-mêmes, très peu encouragés à franchir les limites nationales, que ce soit dans l’accès aux services ou dans leur participation à des projets, notamment ceux liés à l’insertion.Il en résulte, chez l’ensemble des partenaires de l’action sociale – et a fortiori chez les bénéficiaires –, une faible participation à la dynamique transfrontalière et européenne, un déficit de la pratique active de la citoyenneté transfrontalière/européenne et une relative absence d’identification avec le niveau transfrontalier/européen.

Cette réalité se vérifie dans le cas de l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai, territoire dont sont issus l’ensemble des partenaires du projet SAM Eurométropole. Ce dernier réunit les CCAS de Lille, Roubaix et Tourcoing en France et les organismes partenaires, les centres publics de l’action sociale (les CPAS), de Mouscron, Tournai, Courtrai et Menin en Belgique.

Description

Le projet SAM Eurométropole se veut une réponse aux enjeux que rencontre l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai dans le domaine spécifique de l’action sociale et de l’insertion, et ce, sous deux formes :
- la mise en place d’actions transfrontalières concrètes au service immédiat des bénéficiaires,
- la mise en place d’un dialogue et d’une coopération réguliers entre l’ensemble des parties prenantes locales du secteur, le but étant l’amélioration de la vie quotidienne des populations du territoire eurométropolitain et plus particulièrement, les plus précarisées d’entre elles. Plus spécifiquement, cela se traduit par les actions suivantes :

Action 1 : augmenter l’employabilité des bénéficiaires des CPAS et CCAS par des chantiers transfrontaliers d’insertion

Dans le cadre de leur parcours d’insertion, des bénéficiaires de minima sociaux (le RSA en France) des CCAS et CPAS se voient proposer de participer à un chantier d’insertion dans un des territoires partenaires pour une période de deux à six mois. La mobilité constitue bien souvent un frein pour l’emploi des personnes éloignées du monde professionnel. A la fin du parcours d’insertion, l’usager est habitué à effectuer des déplacements pour aller travailler dans un rayon d’une trentaine de kilomètres, aussi au-delà de la frontière.

Action 2 : immersions de professionnels dans des structures partenaires

Chaque année, dans un objectif de découverte de l’organisation et du fonctionnement des partenaires d’un territoire partenaire, des professionnels de chaque structure partent en immersion (de deux à cinq jours par année selon la thématique) dans une structure partenaire.

Action 3 : mise en place d’un schéma transfrontalier d’analyse des besoins sociaux

L’objectif de cette action est de construire un diagnostic transfrontalier sur les thématiques sociales qui caractérisent le territoire de l’Eurométropole. L’analyse des besoins sociaux doit permettre aux partenaires de procéder à une analyse fine des besoins sur le territoire et d’adapter les politiques sociales menées localement pour les rendre plus pertinentes encore.

Action 4 : échanges de pratiques sur les réseaux de solidarités

Cette action vise à mener des forums thématiques axés sur le bénévolat. Ces forums thématiques, à destination des professionnels des structures partenaires, des bénévoles et des associations caritatives, constituent des espaces d’échanges de pratiques.

Moyens

Budget du projet de 2011 à 2014 : 1 199 993,65 euros

Moyens humains :
- 1 coordonnateur du projet,
- des référents chargés du suivi des allocataires des minima sociaux des structures partenaires et encadrants des chantiers d’insertion.

Bilan

Le projet est évalué sur la base d’indicateurs prédéfinis. Le projet prévoit de réaliser les indicateurs suivants :
- 50 usagers des CCAS/CPAS allocataires des minimas sociaux effectuant un chantier d’insertion chez un partenaire sur une période de 6 mois,
- 60 professionnels des CCAS/CPAS partant en immersion de deux à cinq jours chez un partenaire,
- 23 initiatives transfrontalières en matière sociale,
- plus de 350 personnes utilisant l’offre de services transfrontaliers,
- 750 personnes sensibilisées à l’identité transfrontalière,
- 45 services intégrés dans un réseau transfrontalier.

Estimation CCAS

La réussite du projet pourra être trouvée dans sa plus-value transfrontalière :
- utiliser la frontière comme levier d’insertion pour les publics bénéficiaires : le franchissement de la frontière est vécu comme un nouveau départ et une nouvelle identité,
- la coopération transfrontalière, par la coexistence de modèles et pratiques distincts, favorise l’innovation par l’échange, l’invention de nouveaux modes d’action,
- renforcer, dans un contexte d’intégration eurométropolitaine, la capacité d’accès à l’emploi des publics bénéficiaires par une connaissance accrue de la réalité du territoire voisin et de sa langue,
- la dimension transfrontalière constitue un catalyseur de l’action collective, par le défi que constitue encore, pour les populations cibles, à la fois : le franchissement de la frontière et l’inconnu que représente la réalité du territoire voisin dans son caractère distinct,
- contribuer au rayonnement du territoire eurométropolitain comme lieu exemplaire d’innovation sociale et de lutte efficace contre la précarité par l’action transfrontalière,
- inscription dans des réseaux d’acteurs et de solidarité élargis aux territoires voisins.

Photo : Wikimedia Commons / Smiley.toerist

Retour en haut de page