J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Handicap : de nouvelles initiatives européennes pour plus d’accessibilité

Handicap : de nouvelles initiatives européennes pour plus d'accessibilité

Le Prix européen 2017 des villes accessibles a récompensés des initiatives inclusives et innovantes à Chester (Royaume-Uni), Rotterdam (Pays-Bas), Jürmala (Lettonie) et Lugo (Espagne). Parallèlement, le Forum européen des personnes handicapées a signé avec les responsables des groupes politiques du Parlement une deuxième déclaration commune destinée à soutenir les personnes handicapées face aux discriminations directe

Prix européen des villes accessibles

Pour cette édition 2017, 43 villes de 21 pays européens ont présenté leur candidature. La grande gagnante est la ville de Chester au Royaume Uni, qui a su articuler la préservation de son patrimoine historique et culturel avec une accessibilité des sites touristiques, notamment pour les personnes en fauteuil roulant, fédérant de façon remarquable toutes les structures publiques et privées impliquées. Le jury européen a particulièrement apprécié les mesures et installations spécifiques mises en place pour les visiteurs les plus lourdement handicapés. Au-delà des réalisations effectives, le projet bénéficie en outre d’un plan de développement ambitieux sur le long terme.

Rotterdam obtient la seconde place avec un panel d’initiatives innovantes comme par exemple, la sensibilisation des habitants sur les besoins spécifiques des personnes handicapées. En outre, la législation relative à l’accessibilité aux Pays-Bas est très complète. la ville a pour projet de multiplier ses efforts pour répondre aux différentes exigences de qualité et d’intégration de l’accessibilité dans toutes les politiques de la ville.

A la troisième place, Jūrmala, en Lettonie, mène un travail constant pour garantir l’accessibilité à tous. Cette ville balnéaire mène donc des actions tant pour les touristes que pour la population locale, dans des domaines tels que l’accès à l’emploi, le transport et l’éducation. Au cœur des préoccupations de Jūrmala : permettre aux citoyens âgés et handicapés d’adopter un mode de vie sain, à l’aide d’activités en plein air ou d’équipements de remise en forme..

Une mention spéciale « ville intelligente » a été décernée à la ville de Lugo (Espagne). Celle-ci a adopté une démarche globale et inclusive du handicap, s’appuyant sur des acteurs privés pour proposer un soutien aux professionnels favorisant l’utilisation des nouvelles technologies dans la mise en œuvre des politiques d’accessibilité.

Des mentions spéciales ont été remises également à Skellefteå (Suède), Alessandra (Italie), Funchal (Portugal) pour des projets d’accessibilité autour de l’emploi des personnes handicapées, des initiatives de sensibilisation, des espaces de jeu inclusifs et des mesures concernant la mise en accessibilité de l’ensemble des infrastructures touristiques.

Déclaration commune pour l’intégration des personnes handicapées

Une déclaration commune a été signée à l’issue de la seconde rencontre entre les présidents des groupes politiques du Parlement européen et du Forum européen des personnes handicapées. Elle consacre un engagement réciproque à soutenir les droits des personnes handicapées en Europe (tels qu’énoncés dans la convention des nations unies sur droits des personnes handicapées et dans les principes fondamentaux de l’Union européenne) et à lutter contre les discriminations, les inégalités et les exclusions de toutes sortes, qu’elles soient directes ou indirectes.

La déclaration reprend les grands axes suivants :

  • L’Union européenne doit adopter une législation complète, forte et ambitieuse contre les discriminations.
  • Elle doit définir une stratégie globale et complète pour la mise en œuvre de la convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées.
  • Protéger les personnes handicapées de l’impact de la crise doit être une priorité.
  • Un engagement fort doit être maintenu pour l’accessibilité dans tous les domaines, afin de faciliter la vie quotidienne des 80 millions de personnes handicapées en Europe.
  • Les élections européennes de 2019 devront être entièrement accessibles aux personnes handicapées.
  • L’Union européenne devrait intégrer systématiquement les droits des personnes handicapées dans le cadre légal relatif aux migrants et réfugiés.
  • L’Union européenne doit s’assurer que les droits des femmes et des filles mineures handicapées soient pris en considération dans toutes les législations et travaux sur l’égalité des chances, les droits des femmes et la convention des Nations Unies, dont les travaux à venir sur la conciliation entre vie familiale et professionnelle.
Retour en haut de page