J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Favoriser l’équilibre nutritionnel grâce aux bons alimentaires fruits et légumes

Favoriser l'équilibre nutritionnel grâce aux bons alimentaires fruits et (...)

Contexte

Les familles et personnes seules défavorisées disposent de faibles ressources, ce qui bien souvent, ne leur permet pas d’acheter des fruits et légumes, éléments pourtant essentiels pour une bonne alimentation et lutter contre la malnutrition.

C’est de ce constat qu’est née l’idée de distribuer aux personnes en situation précaire, des bons alimentaires exclusivement dédiés à l’achat de légumes et de fruits frais.

Description

Lors de sa séance du 22 octobre 2008, le Conseil d’administration du CCAS a décidé de créer des bons alimentaires « Fruits et Légumes » d’une valeur unitaire de 4 euros et distribués chaque mois aux familles bénéficiant des aides facultatives. Ces bons sont ajoutés à ceux déjà octroyés dans le cadre des aides facultatives.

Pour en bénéficier, les familles ou personnes seules avec ou sans enfant doivent fournir différents documents nécessaires à la constituion d’un dossier de demande d’aides facultatives. Le dossier est ensuite examiné par les administrateurs du CCAS, membres de la commission permanente. L’attribution est accordée pour une période déterminée de 2 à 6 mois et renouvelable.

A l’occasion de cette nouvelle aide, le CCAS distribue avec ces bons alimentaires un guide intitulé « Que faire de simple aujourd’hui avec des légumes frais ? ». Ce livre a été créé par par Arnold Weislo en collaboration avec le Service de Nutrition de l’Institut Pasteur de Lille. Présenté de façon agréable, le guide présente pour chaque légume, des idées de recettes simples et originales. Ce guide permet de retrouver le plaisir de cuisiner avec des produits du marché…

Moyens

Budget 2009 : 15 000 euros
200 exemplaires du guide ont été commandés à prix réduits (10 euros), soit une dépense de 2 000 euros.

Bilan

Les commerçants sont vigilants et les bons alimentaires « fruits et légumes » sont bien utilisés pour l’achat de légumes frais.

Les usagers sont satisfaits de cette aide et du guide, beaucoup s’en servent pour cuisiner et apprécient l’originalité des recettes. D’ici peu, le CCAS achètera le prochain guide du même auteur sur le thème des fruits frais. Il sera alors donné aux bénéficiaires des bons en même temps que le premier guide.

Estimation CCAS

Les fruits et les légumes permettent de rééquilibrer les menus et de développer les goûts de chacun, néanmoins leurs prix parfois élévés, les rendent inaccessibles aux personnes les plus démunies. Par cette simple démarche, le CCAS prouve son implication dans les politiques de santé publique et de lutte contre l’obésité. Les retours des bénéficiaires et des commerçants indiquent l’utilité et le bon fonctionnement de cette aide.

Photo : Wikimedia Commons / Velvet

Retour en haut de page