J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Conforter les acquis du permis de conduire et lutter contre l’isolement

Conforter les acquis du permis de conduire et lutter contre l'isolement

Cette action propose aux seniors un cycle de 4 ateliers théoriques (conduite et santé, conduite et sécurité, conduite en toute sérénité, assurance, premier secours…) et une heure d’audit de conduite (accompagnement individuel à la conduite). Son objectif est 

Contexte

Conduire sa voiture le plus longtemps possible est l’objectif de tout un chacun, car conduire c’est préserver au maximum son autonomie et sa liberté. La ville de Lomme compte un peu plus de 20 % de personnes âgées. L’analyse des besoins sociaux fait ressortir que la classe des 60-74 ans est celle qui, en terme d’effectif, va le plus fortement augmenter dans les années à venir. Deux quartiers lommois (Délivrance et Marais-Mont à Camp), dont l’un est classé en politique de la Ville, regroupent à eux seuls plus de 50 % des seniors. Le quartier du Marais est excentré et dépourvu de commerces.Il est donc important de tout mettre en œuvre pour maintenir le plus longtemps possible l’autonomie de ces personnes âgées. La conduite d’une automobile nécessite de très bonnes capacités physiologiques et cognitives, lesquelles tendent à diminuer dès 45 ans. Les seniors sont plus fragiles, donc indubitablement, le nombre d’accidents est plus élevé.
Les objectifs de cette action sont donc de permettre aux seniors de :- réapprendre les bons réflexes et reprendre confiance en elles, se sentir plus à l’aise au volant,- approfondir leurs connaissances sur les thématiques : santé et sécurité au volant,- se rendre compte objectivement des « petits tracas » de santé qui peuvent avoir une répercussion fonctionnelle sur leur façon de conduire,- continuer à avoir une vie sociale au sein de la commune.

Description

La mobilisation du public ciblé, les seniors lommois inscrits au CCAS, s’est effectuée par courrier, annonce orale lors des goûters, conférences destinés aux personnes âgées, bulletins d’inscriptions disponibles au CCAS, dans les maisons du projet et les locaux collectifs de proximité.
Deux groupes de 15 personnes âgées de 65 à 88 ans ont été constitués.
Du 1er septembre au 4 décembre, chaque groupe a bénéficié d’ateliers « théoriques » :- conduite et santé,- conduite et sécurité,- conduite en toute sérénité,- conduite et premiers secours, assurance et bilan.
A l’issue de ces ateliers, une réunion commune avec tous les participants a permis d’en faire un bilan et de présenter le contenu de l’audit de conduite, le formateur, et recenser les attentes des bénéficiaires. Cet audit s’est déroulé la semaine suivante. Chacun a pu disposer de 45 minutes de conduite et d’un bilan de 15 minutes avec le formateur.

Moyens

Moyens humains : 
- le service santé/proximité
- 2 formateurs mis à disposition par SCHIPMAN Formation.

Moyens matériel : 
Mise à disposition de deux véhicules banalisés et équipés de double commandes par SCHIPMAN Formation.

Coût de l’opération : 2 700 euros / an (dout 1 700 euros financé par le CCAS)

Bilan

Près de 70 personnes se sont inscrites, pour 30 places disponibles. Il y a eu très peu de désistement de la part des personnes inscrites (2 sur 30 personnes : 1 pour problème de santé, 1 pour problème d’horaires), ce qui prouve l’intérêt des bénéficiaires pour l’action. Les évaluations du dispositif sont en cours. Néanmoins, lors de la réunion commune organisée avec les participants, tous étaient enchantés d’avoir pu participer à cette action et ont chaleureusement remercié les organisateurs et financeurs.
Les 40 personnes sur liste d’attente devraient pouvoir bénéficier de la même action en 2015, si un co-financement peut être trouvé (la CARSAT ne finançant pas d’actions reconduites).Cette action a reçu un écho médiatique exceptionnel avec : deux articles dans de grand quotidiens régionaux, un reportage diffusé sur une chaîne locale et une interview sur une radio nationale.

Estimation CCAS

De manière générale, cette action a permis aux seniors, de se sentir responsables et autonomes, capables de prendre le volant en ayant conscience des dangers de la route, et notamment : - de prendre de l’assurance au volant : sens giratoires, camions, bretelles d’accès aux autoroutes et voies rapides…- de prendre en compte qu’il n’y a pas que le code de la route à respecter, mais également des consignes de sécurité, d’ergonomie et de santé,- de prendre conscience de leurs limites…

Photo : Wikimedia Commons / Serge Ottaviani

Retour en haut de page