J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Coffre-fort numérique : l’expérimentation avance

Coffre-fort numérique : l'expérimentation avance

Un groupe de travail, organisé dans les locaux de l’UNCCAS jeudi 20 octobre, a permis de faire le point sur l’expérimentation du coffre-fort numérique, menée par 16 CCAS.

Une expérimentation nationale

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, ainsi que du plan d’action issu des Etats Généraux du Travail Social, l’UNCCAS s’est associée à la DGCS pour porter une expérimentation sur le coffre-fort numérique, de septembre 2016 à septembre 2017.

Cette expérimentation a pour objectif d’évaluer l’usage d’une solution de coffre-fort numérique et en particulier l’utilité de ce dispositif en matière d’accès aux droits pour les personnes concernées, et sur les besoins d’accompagnement des usagers des CCAS/CIAS comme de leurs agents.

Un appel à coopération à destination d’offreurs de solutions de ce type a été lancé par la DGCS et 5 offreurs ont finalement été retenus : Adileos, CDC Arkhineo/Primobox, Coffreo, DigiPoste et SOS/REconnect.

Présentation des CCAS participants et de leurs projets

16 CCAS participent à l’expérimentation : Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Briey, Clermont-Ferrand, Entre-Deux, Laxou, Maxeville, Nancy, Nice, Paris, Rennes, Talence, Saint-Louis et Saint-Quentin.

Ils envisagent essentiellement de proposer le coffre-fort numérique aux personnes domiciliées et aux publics en errance, même si plusieurs CCAS souhaitent dès le départ pouvoir le proposer à tous leurs publics. Quelques CCAS ont choisi des publics plus spécifiques, comme les personnes âgées autonomes ou les jeunes de 16 à 25 ans. Cette diversité de publics va donner une grande richesse à l’expérimentation.

Par ailleurs, la grande majorité des CCAS souhaitent associer la CAF à leurs travaux (à 91,7%), mais aussi leur Conseil Départemental, Pôle Emploi et la CPAM. D’autres partenaires sont cités : Missions Locales, Associations, Bailleurs, MDPH, etc. en fonction des projets poursuivis par les CCAS.

Une expérimentation qui se déploie progressivement

Le premier Comité de pilotage national de l’expérimentation a eu lieu le vendredi 7 octobre, en présence notamment de la CNAF, de la CNAM-TS, de la DGEFP, de la DJEPVA, de la DSS et du SGMAP.

Par ailleurs, l’UNCCAS et la DGCS ont entamé un dialogue fructueux avec la CNIL autour de l’expérimentation, pour garantir le respect des règles en matière de confidentialité, de respect de la vie privée des usagers, et de sécurité.

Enfin, le groupe de travail du jeudi 20 octobre a permis de faire le point sur la mise en place progressive des coffres-forts numérique dans chacun des CCAS concerné, d’échanger sur les points positifs et difficultés rencontrées, et d’anticiper l’évaluation en réfléchissant d’ores et déjà à des indicateurs quantitatifs et qualitatifs.

Pour en savoir plus

Vous pouvez retrouver davantage d’information sur les enjeux autour du numérique auxquels font face les CCAS et CIAS dans le dernier numéro d’Actes, le magazine de l’UNCCAS, consacré au numérique.

Vous pouvez également contacter Sarah Lecouffe, en charge du suivi de l’expérimentation : slecouffe@unccas.org.

Retour en haut de page