J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Civray : l’ABS au cœur d’une démarche organisationnelle et opérationnelle

Civray : l'ABS au cœur d'une démarche organisationnelle et (...)

A Civray, commune de 2 888 habitants située dans la Vienne, le CCAS a restitué jeudi 21 septembre les résultats de son analyse des besoins sociaux en présence d’une cinquantaine de personnes (maire, élus, associations, partenaires institutionnels…). En s’appuyant sur les constats dressés, il prévoit maintenant de lancer des groupes de travail pour définir avec les autres acteurs locaux les projets à déployer pour répondre aux problématiques remontées par les habitants.

Les origines de la démarche et ses objectifs

Depuis 2014, le CCAS de Civray souhaitait lancer un état des lieux afin de dresser un panorama des besoins de la population et de repérer des pistes d’amélioration organisationnelle dans sa structure. L’idée était de coupler l’ABS à une analyse des pratiques du CCAS pour définir un cadre efficace afin de répondre aux besoins de la population (« positionner l’action sociale dans le cadre d’une organisation structurée permettant d’améliorer la lisibilité de l’offre sociale pour répondre efficacement aux attentes du plus grand nombre des administrés »).

L’objectif comprenait une analyse de l’ensemble de l’offre sociale existante sur le territoire pour une meilleure coordination des partenaires : une telle analyse sert au CCAS pour être en capacité de mieux orienter et accompagner les personnes dans leur parcours, d’éviter les doublons dans les actions proposées aux habitants et de vérifier que l’action sociale touche bien le plus grand nombre dans une logique d’équité.

Avant cela, une ABS thématique avait déjà été réalisée en 2015 sur les personnes âgées et avait fait émerger une problématique partagée quant à leur mobilité. A partir de ce constat, le CCAS avait réfléchi à différentes solutions, qui avaient abouti au déploiement d’un service « Transport Santé Sénior » en juillet 2016. Ce service consiste en un taxi à la demande à destination des plus de 75 ans : pour un déplacement concernant la santé dont le coût est de 10€, le CCAS participe au financement à hauteur de 7€, laissant un reste à charge de 3€ aux usagers.

L’organisation du projet

Pour réaliser le projet, un étudiant en Master 2 (« Médiation et modèle de développement » au département de philosophie de l’université de Poitiers) a intégré l’équipe du CCAS dans le cadre d’un stage de 3 mois, entre le 3 avril et le 30 juin 2017, qui a débouché sur un CDD de deux mois pour avoir le temps de conclure la démarche (au total 5 mois ont été nécessaires pour l’entière réalisation de ces missions).

L’ABS a suivi une méthodologie centrée sur l’écoute, à la fois des habitants et des acteurs institutionnels et associatifs. Ainsi, une enquête a été menée auprès des habitants via un questionnaire diffusé de plusieurs façons : en version papier, en version en ligne et disponible avec une information dans le hall de la mairie. Au total, ce sont 57 réponses qui ont été collectées, issues d’un échantillon représentatif de la population communale.

Le CCAS a également mené une série d’entretiens, d’1h30 en moyenne, avec une quinzaine de partenaires institutionnels et associatifs. Ces rencontres ont permis de construire une photographie des acteurs locaux, d’analyser le système social de Civray et de recenser les problématiques rencontrées par les différentes structures. A travers cette mobilisation partenariale autour de l’ABS, une dynamique forte est née sur le territoire, allant jusqu’à transcender les frontières communales puisque divers acteurs opèrent sur des périmètres plus larges (intercommunalité, département…). L’idée de la démarche était également d’avoir une appréhension large du social en ne s’arrêtant pas à certains publics (personnes âgées, en situation de précarité…) mais en prenant en compte l’ensemble de la population.

Des constats vers l’action

Quelques premières actions issues de l’analyse des pratiques et des constats de l’ABS ont déjà été développées. Pour répondre au besoin de visibilité et de clarté du positionnement du CCAS dans le système social de Civray, une nouvelle identité visuelle a été créée avec un logo pour le CCAS, qui a également adopté de nouveaux outils (fiches de suivi…) et une nouvelle organisation. Celle-ci vise à ce que le travail de collaboration soit plus fonctionnel entre élus, professionnels, acteurs de l’associatif (des habitants bénévoles pour la quasi-totalité, investis dans cette action globale sociale) et professionnels du social (dont les institutions : MDS, CAF, etc.). Un annuaire des structures sociales existantes a par ailleurs été créé pour faciliter l’orientation des habitants selon leurs besoins. Cet annuaire a été constitué à partir des informations récoltées lors des entretiens avec les différentes structures, allant donc au-delà des simples informations disponibles sur internet.

L’ensemble des acteurs qui avaient participé à la démarche ont été conviés à assister à la restitution orale de l’ABS. Si celle-ci a permis de réaliser un état des lieux complet des besoins et de l’offre sociale à Civray, quelques problématiques en ressortent fortement, dont celles des besoins alimentaires ou de liens sociaux. Pour réfléchir de façon collective aux actions pouvant être déployées pour répondre à ces enjeux, le CCAS prévoit maintenant d’animer plusieurs réunions thématiques avec ses partenaires. Les pistes d’action ne manquent pas ! Enfin, une réflexion communautaire a été initiée à partir des problématiques du territoire.

Photo : JLPC / Wikimedia Commons

Retour en haut de page