UNCCAS. Agir pour tout le monde, en particulier


Banque d'expériences de l'action sociale locale
La Banque d'expériences de l'action sociale locale a été conçue pour permettre la mutualisation des bonnes pratiques initiées par les centres communaux d'action sociale. Elle vise également à faire connaître le savoir-faire des CCAS et CIAS et la diversité de leurs actions locales.
Voici les 20 fiches les plus récentes

  • Un groupe de parole pour les aidants familiaux - LESCAR (64230)
    Initié en 2008, à partir d'une collaboration entre deux EHPAD implantés sur la commune, le CCAS, le SSIAD et la Mairie de Lescar, ce groupe de parole répond à la volonté de proposer un service commun à tous les aidants du territoire  de Lescar. Si l'idée de départ était de proposer un thème par séance et un temps délimité pour l'aborder en groupe avec les aidants participants, le dispositif a évolué vers des rencontres mensuelles dont les thèmes sont définis par les participants et pour lesquels, l'animatrice se charge de trouver des intervenants extérieurs ou des supports complémentaires (films, fascicules...) de manière à enrichir le groupe par des apports d’information.
  • Une meilleure visibilité de l'action sociale locale avec le Rézograf - FONTENAY SOUS BOIS (94125)
    Le Résograf est un site Internet privé destiné aux professionnels. Il permet une visibilité de l’action sociale locale et favorise l’accès des usagers aux différents dispositifs d’aide et d’accompagnement, aux projets et groupes de travail en coopération : analyse partagée des données statistiques pour l’analyse des besoins sociaux, diagnostic partenarial en vue de la création d’un conseil local de santé mentale, comité de pilotage du groupe « violence intrafamilial ». 
  • Repas personnalisés à textures modifiées à domicile pour les lommois âgés - LOMME (59160)
    Depuis 2011, le service de portage de repas à domicile propose des des menus «  mixés »  en livraison. Dédiés aux personnes âgées éprouvant des difficulté à la déglutition, ces menus concourent au maintien à domicile.
  • Recueil de recettes d'autrefois - SEYSSES (31600)
    Utiliser les savoir-faire culinaires comme prétexte pour générer de la convivialité à travers un projet d'animation dédié aux personnes âgées et / ou handicapées vivant à domicile... c'est l'idée de ce projet. Proposé pour la première fois en 2011, il se décline aujourd'hui à travers différentes médiations.
  • Le projet social de territoire de Clichy-sous-Bois  - CLICHY SOUS BOIS (93390)
    La Ville de Clichy-sous-Bois met en œuvre une démarche de mise en synergie des acteurs, de partage des ressources et de développement d’initiatives en faveur des solidarités pour lever les freins de l’accès aux droits, l’accès à l’autonomie et s’adapter aux besoins des Clichois.  
  • Parcours de santé et des sens pour les seniors - MONTFORT SUR MEU (35162)
    Le foyer-logement de l'Ourme à Montfort sur Meu a choisi de développer un parcours santé pour ses résidents, dans le cadre d'une politique d'accompagnement au bien-être et à la santé. Véritable espace de remise en forme, il permet de proposer des séances de maintien de la tonicité musculaire et de son renforcement, de travailler sur les repères spatio-temporels et sur l'équilibre, tout en favorisant la convivialité et le plaisir.
  • Tricopin'âges ou quand le tricot est prétexte à la rencontre et à la solidarité - BOURGES (18022)
    Utiliser le tricot comme médiation pour le bien-être, la convivialité, l'autodétermination et l'implication citoyenne. C'est en quelque sorte le défi que s'est lancé le service animation du CCAS de Bourges, en lançant une activité dédiée aux seniors vivant à domicile ou en logement-foyer.
  • Création d'un groupe de soutien et d'échange dédié aux aidants familiaux - MAUZE SUR LE MIGNON (79210)
    Parce que l'accompagnement d'un proche à domicile est un engagement nécessitant de la disponibilité, de la patience et de la bienveillance. Parce que les aidants font partie intégrante du système de maintien à domicile mais sont bien souvent confronté à de l'isolement, et à des situations difficiles et contraignantes... le service de maintien à domicile de Mauzé sur le Mignon a décidé de créer un groupe de parole et de soutien destiné aux aidants. 
  • Micro-crédit personnel à Toulouse - TOULOUSE (31004)
    Opérationnel depuis mars 2009, le micro-crédit personnel accompagné est dédié aux Toulousains dont les revenus sont modestes et qui, tout en disposant de capacités de remboursement ne peuvent bénéficier d'un crédit bancaire traditionnel. Ce prêt dont le montant varie de 300 à 3 000 euros peut être sollicité pour financer des projets spécifiques en lien avec l’insertion sociale et ou professionnelle.  
  • Micro-crédit autonomie - LAVAL (53013)
    Ce dispositif, lancé en 2012, s'adresse aux Lavallois en situation de handicap, aux ressources modestes et ne pouvant obtenir un crédit bancaire par la voie classique. Il est réservé à l'équipement, l'aménagement ou l'appareillage en lien avec le handicap ou la perte d'autonomie. Il permet d'augmenter le montant maximum du prêt et sa durée de remboursement, jusqu'à 6 000 euros remboursables en 60 mois. Ce dispositif peut être demandé après sollicitation des aides de droit commun.
  • Un temps de coordination pour les aides à domicile - TOURCOING (59208)
    Dans le cadre de la loi du 2 janvier 2002, le CCAS de Tourcoing a engagé une démarche d'amélioration de son service d'aide a domicile et a inclus un temps de coordination obligatoire pour tous ces agents à domicile. Ce temps, variable, est considéré comme du temps de travail effectif et est rémunéré. Il permet d'optimiser la prise en charge des bénéficiaires par une meilleure transmission des informations et une meilleure gestion des plannings et permet de proposer une solution adaptée au poids que peuvent représenter certaines prises en charges.
  • Organisation de visites de suivi au domicile et groupes de réflexions pour les intervenants - MEUDON (92190)
    Ces visites permettent de mieux appréhender la situation du bénéficiaire atteint de troubles cognitifs, en leur proposant un temps d’échange avec un interlocuteur privilégié qui prendra le temps de comprendre ses difficultés, ses choix, ses craintes. Elles permettent d’instaurer un équilibre à domicile tant pour la personne âgée que pour l’intervenant et ce, afin de maintenir le bénéficiaire à domicile avec bientraitance. Cet accompagnement est réalisé avec le bénéficiaire des prestations et une gérontologue clinicienne au domicile des personnes désorientées. 
    Les agents du service et les aidants peuvent eux aussi bénéficier d'une écoute particulière grâce à un groupe de réflexion et de supervision animé par la gérontologue clinicienne.
  • Ateliers cuisine et paniers à moitié prix : le bio accessible à tous - Lille (59000)
    Cette initiative vise à rendre accessible, tant financièrement que géographiquement, les produits bio locaux et à apprendre à les cuisiner en valorisant les connaissances des participants.
  • Aide alimentaire, circuit court et monnaie solidaire - EYBENS (38321)
    Cette action est née d'un partenariat entre une association de solidarité (EAU), une association d'éco-citoyenneté (Les amis du Zeybu), le CCAS d'Eybens et la Mairie d'Eybens permettant la mise en place d'une aide alimentaire, dans le cadre d'un approvisionnement en circuit court et de produire une monnaie solidaire redistributive.
  • Des étudiants aident des résidents âgés à réaliser l'un de leurs voeux - WASQUEHAL (59441)
    Cette action repose sur la solidarité intergénérationnelle. Des étudiants recensent les souhaits et rêves de personnes âgées et d'autres étudiants bénévoles contribuent à la réalisation de souhaits exprimés par des personnes âgées résidant en logement foyer. L’objectif général de cette action est de promouvoir l’autodétermination chez les seniors.
  • www.infos-droits.versailles.fr : une nouvelle porte d'accès aux droits sociaux - VERSAILLES (78011)
    Le site internet www.infos-droits.versailles.fr a pour but d'améliorer l'accès aux droits sociaux. Il valorise l'ensemble des partenaires institutionnels ou associatifs qui interviennent à Versailles et leur permet d'échanger des informations. Il vise à informer les Versaillais sur leurs droits sociaux et les dispositifs existants. Les internautes peuvent utiliser cette plateforme électronique pour y poser des questions par courriel.
  • Référentiel des aides financières - SIX FOURS LES PLAGES (83140)
    L’analyse des besoins sociaux menée en interne par le CCAS de Six-Fours les Plages a mis en évidence d’importantes difficultés financières.
    A Six-Fours, les aides facultatives sont nombreuses. Mais leurs modalités d'accès et leur organisation à l’échelle du territoire comportent des limites. Les travailleurs sociaux locaux en ont une connaissance partielle et fragmentée. Par ailleurs, le manque de coordination entre les dispositifs et parfois entre les acteurs peut être source d’inégalité. Afin d’améliorer l’efficience de l’action sociale locale, un référentiel des aides financières mobilisables sur la commune a été élaboré.
  • Equipe mobile de prévention de l'aggravation de la dépendance : Interlude - AUCH (32000)
    L'équipe mobile de prévention s'adresse aux personnes âgées de soixante ans et plus, en perte d'autonomie, confinées chez elles et/ou isolées, vivant seules ou en couple, mais aussi en famille si celle-ci est absente en journée. Les personnes sont admises sans que soient retenus des critères de seuil de ressources, l'action de l’équipe mobile se fondant sur le seul principe de l'état de besoin. Interlude propose un accompagnement individuel à domicile visant la convivialité, le maintien du lien social et de la mobilité (accompagnement ponctuelle pour des visites médicales, faire des courses), ainsi que des animations collectives : mobilisation cérébrale (jeux de mémoire, de parole...) et motrice (marche, aller dans un magasin, une exposition, un marché, une manifestation locale, sortie au cinéma), activités occupationnelles et ludiques...
  • Une cohabitation solidaire pour répondre à des besoins d'hébergements temporaires - CHEYLARD (LE) (07160)
    Face à une double problématique : difficultés d'hébergement des jeunes en formation et en apprentissage et isolement de personnes âgées, le CCAS de la commune Le Cheylard mise sur le dispositif "cohabitation solidaire". Le principe est simple : un habitant met à disposition d'une personne en formation ou en contrat de courte durée, une chambre chez lui en contrepartie de services.
  • Plateforme mobilité-emploi - GRENOBLE (38029)
    "Etre mobile" est aujourd'hui indispensable dans une société où le monde du travail a beaucoup évolué. Le CCAS de Grenoble a donc élaboré avec la métropole, un dispositif d’accompagnement des usagers dans leur projet de mobilité, par des formations et informations sur les différents modes de déplacements : à pied, transport en commun, deux roues, quatre roues. Ce service s'adresse en particulier aux personnes en insertion professionnelle à qui elle propose du conseil individuel.


Rechercher - Plan du site - Charte d'utilisation - English website - Deutsch web-seite