J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Atelier créatif « l’Univers de la Peinture »

Atelier créatif « l'Univers de la Peinture »

Faire (re)découvrir à des personnes âgées, handicapées ou en demande de lien social leurs capacités artistiques autour de la peinture, leur permettre d’exposer leurs œuvres et les amener à fréquenter les expositions locales en les rapprochant de cet univers. Permettre à chacun de se libérer sur une surface blanche.

Cette action a été présélectionnée dans le cadre du Prix de l’innovation sociale locale 2017, dans la catégorie « Culture et action sociale locale ».

Contexte

Les agents du service d’aide à domicile et du portage de repas rapportent toujours combien certaines personnes, bénéficiaires des services, demeurent seules et n’ont pas de possibilité de déplacement.

Le CCAS est bien conscient de cet état de fait et de l’isolement de certaines personnes âgées, handicapées ou en difficultés sociales, qu’elles soient ou non directement bénéficiaires de ses services.

Le diagnostic social territorial élaboré en janvier 2016 a confirmé les problématiques lectouroises, certes connues, mais jamais pointées par un organisme habilité.

Ainsi vieillissement de la population, paupérisation des personnes, isolement social et problèmes de mobilité du monde rural ont été clairement identifiés.

Dès novembre 2013, le CCAS, pour essayer de pallier à cet ennui et à cet isolement social a mis en place « la Récré des Aînés » où sont proposés des temps d’échanges, de jeux, de petits ateliers de travaux manuels, de cuisine, de lecture…

Description

Principaux objectifs

  • Entretenir le lien social, sortir de chez soi au moins une fois par semaine pour retrouver des connaissances et s’en faire de nouvelles,
  • À travers la peinture, découvrir une nouvelle manière de s’exprimer et d’aller vers les autres,
  • Proposer à différents établissements les œuvres créées, pour leur décoration et aller à la rencontre des publics fréquentant ces établissements.

Publics cibles

Au départ, des personnes de Lectoure, âgées, handicapées, ou en recherche de nouveaux liens sociaux pour l’atelier stricto sensu.

Ensuite un public plus vaste, car de nouveaux tableaux ne cessent de voir le jour.

Dans un deuxième temps, le but est de les céder aux crèches, halte-garderie, écoles, EHPAD et aux CCAS des communes voisines pour décorer les divers lieux de rencontre ou privatifs.

Fonctionnement

Depuis novembre 2013, le CCAS propose tous les jeudi après-midi à toute personne âgée ou handicapée de venir à « la Récré des Aînés ». Le CCAS assure le transport des personnes qui ne peuvent pas se déplacer. Il n’y a aucun frais d’adhésion, tout est gratuit.

On se retrouve alors dans une cuisine-séjour « comme à la maison », autour de Nathalie, agent du CCAS chargé de cette animation. Ainsi sont proposés des temps d’échanges, de jeux, de petits ateliers de travaux manuels, de cuisine, de lecture ; on fête la galette des rois, on organise un petit loto et on termine toujours par une petite collation…

Au fil du temps, l’idée de jouer du pinceau est venue. Des matériaux simples ont été utilisés ; le recyclage étant de mise.

À partir de supports publicitaires, en carton, récupérés dans les pharmacies de la ville, l’équipe a décidé, de faire disparaître tous ces blancs muets et devenus inutiles.

Dès mars 2016, des tableaux ont été élaborés et la collection ne cesse de grandir.

Atelier peinture à « la Récré des Aînés » , mai 2016

Durant les mois d’octobre et novembre 2016, une exposition a eu lieu dans les vitrines des commerces de la ville, par l’intermédiaire de l’association des commerçants et artisans.

Enfin un vernissage officiel dans la salle des pas perdus de la mairie a été organisé en janvier 2017.

Article de La Dépêche du Midi sur l’exposition de peintures de « La Récré des Aînés » , 17 janvier 2017

Parallèlement, on peut toujours venir à « La Récré » pour jouer à des jeux de société, discuter…

Moyens

Moyens humains

  • Une employée du CCAS pour contacter les personnes la veille des séances, préparer la salle, assurer achat et préparation de la collation, assurer le transport des personnes, 2 h par semaine (0,05 ETP)
  • La responsable du CCAS pour l’accueil d’abord et le recueil de conclusions ensuite, en fin de séance, environ une demi-heure par semaine (0,01 ETP)
  • L’animatrice de « La Récré des Aînés »  : 4 h par semaine (0,11 ETP)

Moyens matériels

  • Une salle mise à disposition par la mairie,
  • Jeux de société,
  • Pinceaux et peintures,
  • Matériel de collage et marouflage,
  • Collation offerte par le supermarché local sous forme de bons d’achat.

Budget prévisionnel / coût de l’opération pour 2017

  • Frais de transport des personnes : pour l’instant, moyenne de 40 km parcourus par jour de Récré, 4 fois par mois.
  • Frais d’achat de peintures, pinceaux, colle pour marouflage : 167,85 €.
  • Rémunération de l’aide à domicile-animatrice : 251,86 € x 12 = 3 022,32 €

Total pour 2017 :

  • Transport : 40 km x 4 jours x 12 mois = 1 600,00 km
    1 600 km x 0,543 = 868,80 €
  • Rachat de matériel : 167,85 €
  • Rémunération : 3 022,32 €

Total Général Dépenses 2017 : 4 058,97 €

Recettes :
Une recette prévisionnelle de 5000 € est inscrite au budget primitif au titre d’une subvention prévisionnelle de 5000 € versée par la commune pour les interventions sociales.

Bilan

« La Récré des Aînés » concerne maintenant une quinzaine de personnes, chacune vient pour se divertir et l’atelier peinture est devenu le fer de lance.

Découverte de soi au travers de la découverte d’un monde nouveau et de son fonctionnement, création d’œuvres originales, implication au cœur de la ville et reconnaissance par la population, autant d’éléments que l’on ne soupçonnait pas au départ.

Quelques créations ont été achetées : on envisage donc une sortie dans une brasserie locale pour manger tous ensemble !

On s’est tout doucement approché de l’art. On peut maintenant se montrer plus curieux devant les expositions locales.

L’équipe du CCAS est la première étonnée et ravie. Au départ, tout se fait tranquillement puis on y prend goût et il faut aller plus loin.

Victime de son succès et créant toujours de nouvelles œuvres, l’équipe de « La Récré » doit maintenant sortir de ses murs pour ne pas entasser les réalisations, ce qui serait une désillusion totale.

L’idée de contacter tout établissement susceptible de pouvoir exposer quelques œuvres a vu le jour. Il faut organiser les rencontres, proposer les créations : Établissement Public de Santé de Lomagne, écoles, EHPAD, crèches, communes du canton…Tout le monde est prêt pour cette nouvelle étape de prospection.

Estimation CCAS

Cette action gagne à être essaimée sur un autre territoire, rural ou urbain. L’implication d’autres corps de métiers a permis une certaine reconnaissance et un réel plaisir à continuer puisqu’on a devant soi des perspectives. C’est un réel moment de détente et de partage.

Au départ le matériel a été fourni par des particuliers, des commerces. Il faut maintenant en acheter. La production ne cesse et les intéressés ne se lassent pas. Une trentaine de tableaux, de toute dimension, sont à céder. Il faut de la place pour les stocker mais pas très longtemps sinon ils seront oubliés et perdront leur raison d’être. Nous avons en charge le devenir de toutes ces œuvres.

Photo : Wikimedia Commons / Spedona

Retour en haut de page