J'ai compris, mais plus tard...
Fiche d'expérience

Analyse des besoins sociaux – Zoom « public âgé et vie dans la cité » réalisée à partir d’une grande enquête de terrain menée auprès de professionnels et habitants

Analyse des besoins sociaux – Zoom « public âgé et vie dans la cité » réalisée (...)

Après avoir réalisé un 1er diagnostic socio-démographique, le CCAS a décidé de s’engager dans une démarche d’analyse des besoins sociaux portant sur le public âgé de plus de 75 ans en associant les différents acteurs à cette démarche (habitants, professionnels, partenaires associatifs et institutionnels).

Contexte

Plusieurs constats ont conduit au choix de ce zoom :

  • Une évolution du contexte socio démographique qui montre un vieillissement de la population,
  • La nécessité d’une meilleure connaissance de la population, de ses besoins et des enjeux à venir en matière d’action sociale compte tenu de l’engagement important du CCAS (60% du budget du CCAS dédié au secteur gérontologique),
  • Une démarche engagée d’évaluation des politiques publiques au niveau de la ville,
  • La nécessité de rendre plus perceptible l’intérêt de la démarche d’analyse des besoins sociaux, restée encore trop abstraite pour bon nombre d’élus et de professionnels.

Description

Principaux objectifs

  • Permettre une bonne connaissance de la population âgée de plus de 75 ans, ses caractéristiques, ses besoins et les réponses actuelles existant sur la ville à l’attention de ce public
  • Favoriser une connaissance partagée et des réflexions communes sur les problématiques observées pour ce public
  • S’appuyer sur ce socle de connaissance pour la définition d’axes d’intervention pertinents, assurer la complémentarité et la cohérence des actions mises en œuvre, préparer l’avenir.

Fonctionnement de l’action

Le travail mené a porté autour de plusieurs axes :

  1. Un diagnostic socio démographique appuyé sur des données quantitatives
  2. Un diagnostic de l’offre sociale existante concernant l’intervention auprès du public âgé
  3. Un important travail d’enquête à l’aide de questionnaires auprès des professionnels et des habitants autour de 3 thématiques : l’autonomie, la vie dans la cité, leur situation sur le plan économique.

Ce travail d’enquête de terrain constitue une spécificité forte de cette ABS. Il a concerné deux types de publics : des professionnels et des habitants.

Pour les professionnels

 
Des entretiens semi-directifs ont été menés avec plusieurs professionnels choisis pour leur connaissance approfondie du public ou des problématiques liées au vieillissement. Par ailleurs, des questionnaires ont été envoyés à l’ensemble des professionnels des secteurs médicaux, paramédicaux et sociaux en lien avec le public martinérois de plus de 75 ans.

138 questionnaires ont été envoyés pour 58 questionnaires retournés et traités et 11 entretiens réalisés.

Pour les habitants

 
Ceux-ci ont été consultés à l’aide de questionnaires directifs accompagnés par un ensemble de professionnels. Chaque questionnaire a été réalisé en face à face au domicile des personnes, dans un équipement de proximité ou dans le service fréquenté. Ce mode de passation a permis un fort taux de réponse sur l’ensemble des questions et des réponses précisées chaque fois que nécessaire.

175 personnes ont été consultées (Échantillon réparti en 2 groupes : usagers et non usagers des services du CCAS)

Les outils pour évaluer l’action

L’impact de cette ABS est en cours d’évaluation. Les critères d’évaluation retenus étaient les suivants :

  • mise en œuvre de la démarche jusqu’à la restitution auprès des différents acteurs,
  • partenariats engagés,
  • définition d’orientations et pistes de travail,
  • mise en place de projets spécifiques.

Moyens

Moyens humains

Au total : 0,6 ETP répartit sur plusieurs postes : Référent ABS – Chef de service action sociale gérontologique associé au pilotage et à l’animation du projet ; les professionnels (7 au total) des secteurs « gérontologique » et « action sociale de proximité » mobilisés ponctuellement pour le repérage du public et la passation des questionnaires ; 1 stagiaire Master 1 sociologie et Vieillissement.

Moyens matériels

Utilisation du logiciel libre lime survey pour le traitement des enquêtes.

Coût / Budget

Dépenses de personnel + gratification stagiaire + coût d’impression

Bilan

Si la démarche engagée n’a pas permis d’aller jusqu’à la définition d’un plan d’actions, différents impacts positifs peuvent cependant être soulignés.

D’une part, les éléments de connaissance et de compréhension apportés ont permis :

  • aux élus d’orienter leurs choix et de définir des priorités,
  • de passer de la connaissance du chiffre à l’identification des enjeux,
  • de faire évoluer les représentations,
  • d’offrir une vision élargie aux professionnels des problématiques rencontrées par la population dont ils n’ont le plus souvent qu’une représentation parcellaire (angle de vue lié au champ d’intervention),
  • de confirmer ainsi la nécessité d’un travail en transversalité.

D’autre part, l’animation de la démarche telle qu’elle a été mise en œuvre a vraiment permis une meilleure appropriation de l’outil ABS par les équipes et les élus. L’implication des différents professionnels a par ailleurs été un réel gage de diversité et de qualité dans les rencontres rendues possibles avec les habitants.

Les perspectives/suites de l’action

Les conclusions du travail mené dans le cadre de l’analyse des besoins sociaux devraient conduire à :

  • mettre en place une coordination des acteurs qui interviennent sur le champ de l’action sociale gérontologique à l’échelle de la commune,
  • développer les projets menés dans le cadre de l’aide aux aidants, de la lutte contre l’isolement et de l’accès aux droits,
  • engager une réflexion sur la politique tarifaire du CCAS.

Estimation CCAS

Pour l’approche quantitative : s’appuyer sur l’ensemble des ressources disponibles et existantes ( ex : observatoires, agence d’urbanisme, partenaires institutionnels, …). Ceci afin de pouvoir dédier davantage de moyens à une approche qualitative.

Pour piloter la démarche : associer les compétences du référent ABS à celles d’un professionnel intervenant sur le champ défini (dans ce cadre un chef de service gérontologique) présente un réel intérêt, à la fois pour permettre une connaissance partagée (connaissance du sujet, du public et connaissance de la démarche ABS) mais aussi pour faciliter le lien avec les différents acteurs du secteur (usagers, professionnels, partenaires, ...)

Pour aller plus loin :

Télécharger l’ABS

Photo : Wikimedia Commons / GAllegre

Retour en haut de page
}