J'ai compris, mais plus tard...
Actualités

Aidants familiaux : une étude de la Fondation Médéric Alzheimer contre les idées reçues

Aidants familiaux : une étude de la Fondation Médéric Alzheimer contre les (...)

Les aidants familiaux jouent un rôle clé dans l’accompagnement des personnes âgées. Or, l’idée que les aidants familiaux seraient « une espèce en voie de disparition » est relativisée par une étude de la Fondation Médéric Alzheimer qui montre que ce phénomène ne serait ni programmé, ni inéluctable.

Ce travail relève deux raisons principales de relativiser les prévisions les plus pessimistes :

  1. La réduction de l’écart d’espérance de vie entre les hommes et les femmes, qui diminue le risque de veuvage, ainsi que l’augmentation des recompositions de couples faisant suite aux divorces et décès d’un conjoint, vont limiter la proportion de personnes de plus de 85 ans vivant seules.
  2. La transformation des rapports de genre facilite l’implication des fils. Par ailleurs, les conjoints sont de plus en plus impliqués auprès de leurs belles-familles. Cela encourage des mécanismes de compensation à la diminution du nombre d’enfants anticipée comme facteur d’inquiétude.

Les auteurs en concluent que la famille reste « un espace de solidarité avec une reconfiguration de l’entraide familiale ».

Lire le communiqué de presse

Retour en haut de page
}