J'ai compris, mais plus tard...
Actes

Actes : novembre 2016, supplément - Congrès 2016 de l’UNCCAS

Défis mondiaux, impact local : les CCAS/CIAS face à l’effet « papillon »

Actes : novembre 2016, supplément - Congrès 2016 de l'UNCCAS

Le congrès annuel de l’Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (UNCCAS) s’est tenu les 29 et 30 septembre 2016 à Clermont-Ferrand autour du thème Défis mondiaux, impact local ; Les CCAS/CIAS face à « l’effet papillon ». Plus de 500 élus locaux et professionnels de l’action sociale se sont réunis pour l’occasion, avec la participation de nombreux experts et l’intervention de Ségolène Neuville, secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.

Délocalisations, dérèglements climatiques, flux migratoires... Ces défis ont un impact au plan local qui réinterroge le rôle du CCAS/CIAS, acteur public investi d’une mission d’accès aux droits, de prévention et de développement social. Quelle est la portée de l’action sociale locale aujourd’hui ? La réforme territoriale a-t-elle apporté de nouvelles réponses à ces défis ? L’outil CCAS, dans sa forme actuelle, doit-il évoluer ?

Telles sont quelques-unes des questions qui ont été débattues lors de ces deux jours et dont ce supplément gratuit au magazine Actes, édité par l’UNCCAS rend compte.

TELECHARGER LA PUBLICATION

Forum 1 : Réforme territoriale : le CCAS/CIAS perdu de vue ?

Participants :

Vanik Berbérian, président de l’ARMF
Frédéric Bierry, président du conseil départemental du Bas-Rhin et président de la commission affaires sociales à l’ADF
Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS
Bernard Saint-Germain, chargé de mission, Mairie-Conseils

Proximité, co-construction entre tous les acteurs, urgences sociales, politiques publiques ajustées aux territoires, autant de thèmes abordés lors de ce forum. Le CCAS et le CIAS sont des acteurs incontournables, comme l’ont souligné les intervenants de ce forum inaugural.

Forum 2 : Investir dans le social, tout le monde y gagne

Participants :

Cyprien Avenel, adjoint au chef de la Mission Analyse Stratégique, Synthèses et prospectives (DGCS)
Audrey Mazars, élève administratrice de l’INET
Marcela Scaron, secrétaire générale de la Fondation MACIF
Alexandra Siarri, vice-présidente de l’UNCCAS, adjointe au maire de Bordeaux (33)
Anne Vermeil, directrice du CCAS d’Aurillac (15)

A l’heure où les contraintes financières pèsent de plus en plus sur les collectivités en général, les CCAS ne sont pas épargnés. Comment, dans ce contexte, dépasser la seule approche par les coûts ? Promouvoir la notion d’investissement social ? Prévenir plutôt que guérir ? Les CCAS, au pied du mur, ont des ressources. Même si, par ailleurs, ils doivent faire face à un autre effet papillon, celui du report de public au fur et à mesure que l’accueil des autres acteurs se réduit ou que la dématérialisation s’impose.

Plénière d’ouverture : Les CCAS face à l’effet papillon

Participants :

Mathias Bernard, politologue, président de l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand
Jean-Christophe Dumont, directeur de la division des migrations internationales à la Direction de l’Emploi, du Travail et des Affaires Sociales à l’OCDE
Alain Régnier, préfet, chargé de la promotion de l’égalité et de la citoyenneté au ministère de l’Intérieur

Les migrations sont sans conteste un défi mondial - pas nouveau - mais dont les répercussions aux échelles nationale et locales interrogent et bousculent notre système social. Sur ce sujet, le bon usage du vocabulaire n’est pas la moindre difficulté, pour éviter les raccourcis, amalgames et contre vérités. De qui parle-t-on ? De migrants ? De réfugiés ? D’exilés ? D’immigrés. Si les mots ont un sens et traduisent une réalité, il en est de même des chiffres.

Prix de l’innovation 2016

Parmi la quarantaine de dossiers reçus, les trois qui ont eu la faveur du jury ont été récompensés lors du Congrès 2016, en présence de Ségolène Neuville.

En savoir plus

Forum 3 : Réinventer le logiciel d’accompagnement

Participants :

Nathalie Bouvier, directrice adjointe de l’ADAC (accompagner, dynamiser, agir, créer)
Laurent Guyot, vice-président de l’UNCCAS, adjoint au maire de Lille (59)
Michèle Lelièvre, secrétaire générale de l’ONPES
Claudine Paillard, directrice générale solidarité santé du CCAS de Rennes (35)
Julie Soustre, enseignante en philosophie

La fracture sociale et territoriale se creuse. Qu’est-ce qui a changé dans l’action sociale et qui pourrait changer pour ne pas subir les 30 prochaines années ?

Forum 4 : Bénéficiaires, citoyens : qu’attendent-ils de l’action sociale sur votre territoire ?

Participants :

Christiane Pallez, administratrice de l’UNCCAS, vice-présidente du CCAS de Metz (57)
Genevière Robin, directrice du CCAS de Reims (51)
Dominique Rolland, présidente de l’association “Loisirs, Retraite, Solidarités”
François Soulage, président du Collectif Alerte

Les choix faits par les élus ont un impact économique et social qui dépasse largement le temps où les décisions sont prises. Les habitants et parmi eux les bénéficiaires de l’action du CCAS ont-ils connaissances de l’impact des décisions qui sont prises pour eux ? Comment leur donner à voir et à mesurer cet impact sur leur vie quotidienne ? Comment répondre à leurs attentes ?

Quelle est la perception des CCAS/CIAS sur les territoires ? Autant de questions auxquelles ce forum a apporté une réponse, notamment pour éradiquer le poncif du "le CCAS c’est pour les personnes âgées".

Forum 5 : Le CCAS, premier ou dernier recours ?

Participants :

Frédéric Bastian, vice-président de l’UNCCAS, Vice-Président du CCAS de Cherbourg (50)
Leïlie Chaineux, responsable du pôle accompagnement social du CCAS de Saint-Quentin (02)
Alain Koskas, président de la FIAPA et de la Fédération 3977 de lutte contre la maltraitance des personnes âgées
Suzanne Tartière, médecin régulateur du Samu de Paris (75)

C’est écrit dans le texte : les CCAS/CIAS animent "une action générale de prévention et de développement social dans la commune" à destination de l’ensemble des publics de leur territoire. Ils ont aussi une action de proximité, qui réaffirme l’intérêt des questions de couverture territoriale, d’accessibilité et de lisibilité pour les personnes. Ils ont par ailleurs une bonne connaissance de l’offre d’insertion, des principaux partenaires sur le territoire et ont une capacité d’orientation. Au-delà de leur rôle d’information et de conseils, les CCAS ont enfin une vraie valeur ajoutée en matière de coordination des acteurs du territoire, pour faciliter le parcours des personnes.

Mais une fois tous les droits et les aides légales ouverts, s’ils n’ont pas suffi ou que la personne n’a pu y avoir accès, les personnes se tournent souvent vers le CCAS, dernier recours à leurs yeux. Ce dernier propose alors notamment des secours d’urgence, seul ou en coordination avec d’autres acteurs.

Forum 6 : L’ABS, pourquoi, comment ?

Participants :

Danielle Dard, présidente du l’UDCCAS du Doubs (25) et Pascale Vincent, chargée de mission
Ludovic Joyeux, responsable de la mission observatoire, prospective et évaluation des politiques publiques,
ville de Saint Herblain (44)
Marion Nicolay-Cabanne, vice-présidente du CCAS de Tours, présidente de l’UDCCAS 37
Mylène Ogier, coordinatrice action sociale, référente ABS au CCAS de Saint Martin d’Hères (38)
Anne Verrier, présidente de l’UDCCAS de la Somme

Après avoir failli disparaître, l’obligation de réalisation des Analyses des besoins sociaux par les CCAS/CIAS a été maintenue mais le cadre de mise en place sensiblement transformé. Le défi reste que les CCAS et CIAS s’approprient cet outil d’autant plus décisif aujourd’hui pour éclairer les choix politique à venir.

Plénière de clôture : Le CCAS n’est plus, vive le... du XXIe siècle

Participants :

Eugénie Katoufa, membre du bureau municipal de Halandri (Grèce)
Anasstasia Kentepozidou, membre du bureau municipal de Halandri (Grèce)
Nicaise Joseph, présidente de l’UDCCAS du Puy de Dôme (63), adjointe au maire de Clermont-Ferrand (63)
Laurence Lemouzy, Directrice de Institut de la Gouvernance Territoriale et de la décentralisation ;
Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS
Marylène Millet, présidente de l’UDCCAS du Rhône (69), conseillère communautaire à la métropole
de Lyon (69)

Eugénie Katoufa et Anasstasia Kentepozidou ont rappelé l’évolution de l’action sociale en Grèce et ont précisé les caractéristiques du travail de municipalités de la région d’Attique. Maryline Millet, Laurence Lemouzy et Nicaise Joseph ont pour leur part insisté sur les mutations auquel le CCAS, en France, est confronté, en insistant sur sa nécessaire articulation avec d’autres échelles de l’action sociale (intercommunale, départementale...) et d’autres domaines de l’action publique (culture, sport, environnement). Joëlle Martinaux a conclu la plénière et le Congrès en rappelant que l’action sociale ne saurait en aucun cas être déshumanisée et encore moins être gouvernée par des contraintes budgétaires.

Retour en haut de page